Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
 

Logo Crédigo

Appelez-nous au 03 22 66 56 56

Rachat de crédit : faut-il passer chez un notaire ?

Rachat de crédit

Lors d’un achat immobilier, le passage chez un notaire est inévitable. Toutefois lors d'une opération en rachat de crédit l'intervention du notaire n'est pas obligatoire pour certains cas. Explications

Le rachat de crédit : fonctionnement

Recours au notaire lors d'un rachat de crédit

Le rachat de crédit est une pratique de plus en plus répandue que l’on appelle également groupement de crédit.
Cette opération a pour objectif de rassembler les différents crédits en cours d’un particulier (crédit à la consommation, crédit immobilier…)

Le rachat de crédit concerne également le rassemblement de certaines dettes et peut servir au financement d’un nouveau projet avec un seul et même crédit.

Cette action permet d’y voir plus clair dans ses dépenses, mais pas uniquement. En effet, le courtier en rachat de crédit qui sera missionné pour effectuer cette tâche a la capacité de renégocier les taux des différents crédits en cours et également de revoir les conditions de remboursement mises en place afin d’étaler le remboursement sur une plus longue période dans le but d’amoindrir les mensualités.

Ainsi, que l’on soit dans une situation financière délicate ou non, le rachat de crédit va permettre de profiter de mensualités bien plus adaptées à ses possibilités.

Recours au notaire lors d’un rachat de crédit

L’intervention d’un notaire peut être intéressante dans le cadre d’un rachat de crédit si l’on souhaite bénéficier de ses conseils sur la démarche qui va être entreprise. Cela étant, faire appel à un notaire pour un rachat de crédit simple n’est pas du tout une obligation et entrainera des frais qu’il faudra prendre en considération.

En revanche, si l’un des crédits concernés est un crédit immobilier hypothécaire, l’intervention du notaire sera obligatoire, tout comme il sera intervenu au moment de la contraction du crédit.

Comme une nouvelle garantie hypothécaire auprès d’un nouvel organisme sera mise en place, seul un notaire sera en capacité d’effectuer les démarches nécessaires puisqu’il s’agit d’un agent public.

Dans tous les cas, les frais engendrés par un passage devant le notaire seront établis par lui seul, et indépendants des frais que recevront les organismes de rachat de crédit.

Rachat de crédits et notaire : comment cela se passe-t-il dans le cadre d'une hypothèque ?

Vous souhaitez faire racheter vos différents types de crédits et l'organisme que vous sollicitez vous demande de lui fournir une garantie hypothécaire ? Dans ce cas, l'intervention d'un notaire, officier public, est incontournable. Celui-ci sera votre interlocuteur privilégié pour toutes vos démarches et vos engagements.

Voici les cinq points importants qui matérialisent le rôle du notaire dans le rachat de crédits et ses conséquences :
  1. la banque fait parvenir le contrat et l'accord possible de financement à l'office notarial ;
  2. le notaire prépare un dossier de rachat de crédits assorti de plusieurs éléments tels que la pièce d'identité, les décomptes des prêts rachetés ou encore le titre de propriété du bien faisant l'objet de l'hypothèque ;
  3. le notaire procède à la rédaction de l'acte authentique faisant mention du taux d'intérêt du crédit, mais aussi de sa durée et des éventuelles clauses particulières ;
  4. l'emprunteur signe le contrat de rachat de crédits à l'office notarial ;
  5. le notaire prend en charge le remboursement anticipé des différents crédits et règle les pénalités éventuelles aux différents établissements financiers.

Rachat de crédits et notaire : quid de la caution bancaire ?

Comme l'hypothèque, la caution bancaire permet à un organisme prêteur de se prémunir d'un défaut de paiement d'un créancier. Contrairement à la première option, celle-ci ne nécessite pas le recours à un notaire. Un rachat de crédits couvert par une caution bancaire ne nécessite pas l'intervention d'un notaire. 

Faut-il nécessairement faire appel à un notaire dans le cadre d'un rachat de crédits à la consommation ?

L'intervention d'un notaire dans le cadre d'un rachat de crédits conso n'est pas indispensable. L'emprunteur peut traiter directement avec l'établissement prêteur, l'organisme spécialisé ou éventuellement un courtier en crédits. 

Même si solliciter un notaire n'est pas obligatoire pour un rachat de crédits à la consommation, son expertise peut s'avérer utile. N'hésitez pas à faire appel à ses services si vous souhaitez bénéficier de conseils. Ses compétences en droit financier et en droit immobilier en font un partenaire de choix pour concrétiser tous vos projets.

Pour en savoir plus, consultez nos derniers articles :

Article mis à jour le