Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Similitudes et différences entre le krach de 1929 et la crise de 2009
  Subprimes

 

Quatre-vingts ans après le krach de Wall Street et le Jeudi noir du 24 octobre 1929, l'économiste et historien Nicolas Baverez établit un parallèle entre la grande dépression des années 1930 et la crise financière actuelle

Quelles sont les similitudes entre le krachs de 1929 et la crise de 2009 ?

Le premier point commun est la nature économique du choc, à savoir une déflation par la dette dont l'origine réside dans une politique monétaire laxiste ayant encouragé la constitution d'une bulle spéculative sur les marchés d'actions américains à la fin des années 1920, sur l'immobilier et le crédit dans les années 2000.

Ensuite, il y a eu des limites de production de masse face à la saturation de la demande et désordres monétaires et financiers issus de la Première Guerre mondiale dans les années folles. La divergence fut explosive entre les pays s'endettant pour consommer et importer (USA, Royaume-Uni, Espagne et Irlande) et les pays épargnant pour investir et exporter (Chine, Japon, Allemagne) au début du XXIème siècle.

Enfin, ces crises actent non seulement le changement de donne du capitalisme mais aussi des bouleversements historiques : blocage de la norme de l'État minimal, incertitudes autour du leadership américain, antagonisme entre la démocratie et les totalitarismes dans l'entre-deux-guerres, basculement du centre de gravité de la mondialisation vers l'Asie, déclin relatif des États-Unis et fin du monopole de l'Occident dans la régulation du capitalisme et l'histoire aujourd'hui.

Quelle est la différence majeure entre le krach de 1929 et la crise de 2009 ?

La différence majeure entre la crise de 1929 et la crise de 2009 tient à la politique économique, qui ménage en 2009 la possibilité d'une reprise progressive de l'activité et d'une sortie de crise pacifique.

En 1929, le krach de Wall Street fut transformé en grande dépression américaine par le durcissement de la politique monétaire de la Réserve fédérale et la stratégie de retour à l'équilibre budgétaire poursuivie par l'Administration Hoover, qui se traduisirent par la faillite de 10 000 banques. Il s'élargit en déflation mondiale du fait du protectionnisme des États-Unis (loi Smoot Hawley de 1930), de l'échec de la conférence de Londres de 1933, puis de l'enchaînement des dévaluations compétitives qui provoquèrent une chute des trois quarts du commerce mondial au cours de la décennie.

Fin 2008, au lendemain de la faillite de Lehman Brothers, les enseignements issus de la tragédie des années 1930 furent pleinement tirés. La politique économique a été mobilisée au plan mondial autour de trois priorités : le sauvetage des banques, le soutien de l'activité et de l'emploi par la dépense publique, la condamnation du protectionnisme et la recherche de solutions coordonnées à travers le G20.

Je simule mon rachat de crédits

Twitter icon
Facebook icon
Google icon