Souplex : tout ce que vous devez savoir

Crédit immobilier

Le souplex est une solution intéressante lorsqu’on recherche d’un logement grand en agglomération. Mais quelles sont les règles qui définissent un souplex ? Quels sont les avantages et les inconvénients de ce type de logement ? Réponses

Qu’est-ce qu’un souplex ?

Tout savoir sur le souplex

Le souplex est un terme inventé à partir du mot duplex. Le duplex présente une partie au rez-de-chaussée et une partie à l’étape.

À l’inverse, le souplex propose une partie au rez-de-chaussée et une partie en sous-sol.

Depuis quelques années, les annonces proposant des souplex se sont multipliées afin de proposer des logements plus grands que ceux du rez-de-chaussée, mais aussi financièrement plus intéressants qu’un duplex.

En effet, il faut compter environ 30% de moins pour un souplex de même superficie qu’un duplex. On trouve parfois à paris des souplex avec des prix au m2 de 2500 à 4500 euros.

Cela étant, le souplex est un type de logement qui ne conviendra peut-être pas à tout le monde, car il s’agit d’une configuration bien particulière. Des agences se sont même spécialisées dans la proposition de ce type de bien afin que les potentiels acheteurs ou locataires puissent profiter d'annonces respectant les normes nécessaires à l’habitation de ce type de bien.

Les avantages et les inconvénients d’un souplex

Si le souplex permet d’obtenir un prix plus intéressant que dans un duplex, il ne s’agit pas là du seul avantage. En effet, le souplex permet véritablement de profiter d’un logement plus grand sans pour autant dépenser des fortunes et d’autant plus lorsque vivre dans une grande ville comme Paris est souhaité.

Il permet ainsi de profiter de deux parties habitables bien distinctes comme par exemple les pièces de vie au rez-de-chaussée et la chambre et la salle de bain en sous-sol. Un avantage non négligeable pour les couples qui recherche un bien plus facile à vivre qu’un studio par exemple.

Le souplex fait partie des biens qualifiés d’atypiques et ne manqueront pas de charme pour celles et ceux qui aiment ces particularités. Par exemple, les musiciens apprécieront particulièrement de disposer d’une pièce en sous-sol en plein centre-ville pour exercer leur art sans déranger les voisins.

Cependant, le souplex peut aussi présenter quelques inconvénients. Il faudra particulièrement prêter attention à la luminosité de la partie en sous-sol, car elle pourra largement venir à manquer même si parfois des fenêtres au niveau du sol à l’extérieur et au niveau du plafond à l’intérieur permettent tout de même de faire entrer la lumière du jour.

Cela étant, si la partie enterrée est un espace nuit, le manque de lumière ne sera pas une véritable problématique en soi. En revanche, il faudra également prêter attention à la présence d’aérations suffisante dans la partie du sous-sol afin de profiter d’un endroit sain et également tester le niveau d’humidité. Avant de se décider à louer ou à acheter ce type de bien, il sera donc préférable de s’assurer qu’il dispose d’une ventilation suffisante auquel cas des travaux pourront s’avérer nécessaires. Il faut être capable de supporter au quotidien un peu de claustrophobie.

Comment créer son propre souplex ?

Si vous êtes propriétaire d’un logement disposant d’un sous-sol ou encore d’une cave, il est tout à fait possible de procéder à l’agrandissement de votre lieu de vie en optant pour un souplex. Plusieurs règles doivent être respectées afin de profiter d’un espace supplémentaire salubre et légalement dans les règles.

En effet, sur le plan juridique un sous-sol ne fait pas partie des pièces habitables d’un logement, il conviendra donc d’effectuer une demande auprès de sa mairie afin que les lieux soient considérés comme tels. Attention, cela aura pour conséquence d’agrandir la superficie du lieu de vie et cela aura entrainera une hausse de la taxe foncière et de la taxe d’habitation.

Pour que ce sous-sol puisse être habitable, il doit proposer une hauteur sous plafond d’au moins 1m80 même si 2m10 est la hauteur la plus conseillée pour un lieu de vie agréable. Côté surface, il faudra disposer d’un minimum de 12m2, une déclaration préalable doit être déposée en mairie, et un permis de construire si la surface fait plus de 20m2. Dans tous les cas, la mairie devra approuver le projet, mais aussi la copropriété s’il y a lieu.

Une fois le feu vert donné, plusieurs travaux devront être réalisés afin de pouvoir disposer d’une lumière naturelle si possible, mais aussi de diminuer l’humidité naturellement présente dans la pièce et éviter les infiltrations. La pose d’un revêtement spécifique devra être effectuée et il faudra également mettre en place divers systèmes d’aération et de ventilation.

Il sera donc préférable de faire appel à un professionnel habitué de l’aménagement de souplex pour s’assurer que tous les travaux à faire pour la conformité des lieux seront effectués. Une fois cela fait, il ne restera plus aménager et décorer les lieux !