Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Reste à vivre

Le reste à vivre est le total des revenus diminué de toutes les charges d'un foyer, il représente est un élément déterminant lors d’une étude d’offre de prêt ou de rachat de crédit.

La notion de reste à vivre

Avec le taux d'endettement, le reste à vivre est un indicateur supplémentaire qui sera pris en compte lors de l’examen d’un dossier. Cette somme est celle qui reste une fois déduite les charges fixes pour pouvoir vivre confortablement, pour faire face à toutes les dépenses courantes du ménage. Le nombre de personnes constituant le foyer entre aussi en ligne de compte.

Les charges fixes sont les sommes qui sortent du porte-monnaie de manière régulière et incompressible : le loyer, les charges de logement, y compris assurance, eau, électricité et chauffage, les pensions versées, les impôts, tous les remboursements de crédits. Avec le reste à vivre, vous devez payer les dépenses quotidiennes : nourriture, habillement, transports mais aussi loisirs.

Il n'y a pas de taux parfait de reste à vivre de référence : tout dépend donc du niveau de revenu ! Mais il existe une règle primordiale : Plus le revenu est faible, plus il faut conserver un taux de reste à vivre important ! Il est estimé en général qu’un foyer ayant un reste à vivre inférieur à 400 € par mois et par personne est en situation de surendettement.

Retrouvez d'autres définitions sur notre lexique rachat de crédit


 

 

Twitter icon
Facebook icon