Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Le crédit-bail parfois appelé le leasing ou Location avec Option d'Achat est une forme de contrat de financement d'équipement

Qu’est-ce que le crédit-bail ?

Le crédit-bail est une forme de contrat de financement d'équipement. Le principe de cette formule de crédit à la consommation et/ou de crédit immobilier consiste à donner en location avec promesse de vente un bien mobilier ou immobilier à une entreprise qui ne dispose pas des fonds nécessaires à leur acquisition. L’entreprise pourra alors l'utiliser pendant une période déterminée dans le contrat, moyennant une contrepartie financière (ou autre) et par l'intermédiaire d'un tiers auquel elle le louera.

Le crédit-bail permet donc d'utiliser un matériel en le payant grâce à la vente de sa production (sans limitation financière). C'est un moyen de financement surtout adapté à l'industrie et à l'artisanat, qui permet également une grande souplesse au niveau de la vie économique de l'entreprise.

Au terme de la durée de location, le locataire bénéficie d'une option d'achat sur le bien, il peut :

  • - Soit racheter ce bien à un prix convenu d'avance et fixé par le contrat de crédit-bail,
  • - Soit continuer à le louer,
  • - Soit mettre fin au contrat.

Pour les particuliers, on parle plus spécialement de location avec option d'achat.

A qui est destiné le crédit-bail ?

Le contrat crédit-bail fait intervenir trois parties :

  • Le vendeur qui fournit le bien,
  • Le bailleur (propriétaire du bien d'équipement qui accorde au preneur le droit d'utilisation de ce bien, en contrepartie d'un loyer pendant toute la durée du bail)
  • Le preneur qui n’est autre que l’utilisateur du bien d'équipement loué par le bailleur.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’un crédit-bail ?

Le principal privilège du crédit-bail réside dans la souplesse du mode de fixation de ses loyers, ceux-ci pouvant être constants, progressifs ou dégressifs pour tenir compte de la fluctuation des gains. Les paiements de location pour un crédit-bail sont habituellement moins élevés que les mensualités de remboursement d'un crédit immobilier, par ailleurs, ils peuvent être déductibles des impôts. C'est donc une formule souple et plus avantageuse qu’un crédit professionnel pour les entreprises qui sont amenées à renouveler leurs équipements.

Néanmoins, le crédit-bail offre aussi quelques inconvénients. Étant donné que le contrat passé correspond à un engagement définitif, le preneur est donc tenu de payer ses loyers à date fixe. Dans le cas contraire, le preneur est forcé de restituer le bien qu’il a loué mais également de verser toutes les échéances encore dues jusqu'à la cessation du contrat. De même, il est tenu de remplir les obligations qui représentent généralement le lot de tout propriétaire, et notamment de supporter les charges liées au fonctionnement du bien.

De plus, le crédit-bail ne représente qu’un moyen de soulager l’entrepreneur et ne remplace en aucun cas le fond de roulement dont ont besoin les entreprises pour mettre en marche la production.

Comme les crédits à la consommation, le crédit-bail offre la possibilité à l’emprunteur d’avoir recours à un rachat de crédits, le rachat de crédit-bail. Ce rachat de crédits élimine aussi le risque de surendettement.


 

 

Twitter icon
Facebook icon
Google icon