Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
 

Logo Crédigo

Appelez-nous au 03 22 66 56 56

Automobile : Un budget voiture en hausse

09 Jun 2022
Economie
transaction voiture

Une voiture c’est un budget important pour son propriétaire lors de son achat mais aussi ensuite tout au long de sa vie. Et ce budget est en hausse.

Le budget de l’automobiliste français en hausse

L’automobile club association s’est penchée sur le budget de l’automobiliste français en 2018. Il était en hausse de 1.8% Les dépenses d'entretien ont augmenté de 3,4 % à 3,8 % suivant les marques, les primes d'assurance suivent le même mouvement, avec en moyenne plus 2,5 %. Les carburants (valeur hors taxes) ont augmenté de 15,4 % (super SP95) et de 22,5 % (gazole) tandis que les taxes pétrolières, elle, grimpé de 6 % pour le super et de 12,9 % pour le gazole.

En 2017, une étude de l’Insee publiée en avril 2021, montre que les ménages consacrent en moyenne 4 700 euros aux transports, soit 14 % de leur revenu disponible. Depuis 2005, cette part baisse. La voiture occupe une place très majoritaire dans cette dépense : 11 % du revenu disponible des ménages est consacré en moyenne aux transports individuels, principalement pour la voiture. L’achat de véhicules représente 31 % de la dépense de transports, devant les carburants (24 %) ; les transports collectifs en représentent 11 %.

Les 10 % de ménages les plus modestes consacrent 21 % de leur revenu disponible aux transports, les 10 % les plus aisés 11 %. Les plus modestes se passent souvent d’une voiture, mais font face à des dépenses incompressibles. Être en couple et avoir des enfants augmentent également le budget dédié aux transports.

Une voiture représente un budget annuel moyen de 4732 € par an selon l'Adetec (chiffres de 2018) soit 36,1 centimes par kilomètre parcouru. Les deux plus gros postes de dépense sont l'achat du véhicule et le carburant, mais il faut aussi compter l'entretien, l'assurance, le stationnement, le nettoyage, le péage etc.

Selon l’automobile club association → https://www.automobile-club.org/actualites/mots-cles/budget-de-l-automobiliste le budget varie entre 5000 et 10000 euros par an selon les modèles .

Un prix qui varie selon le type de moteur choisi

Le prix d’un véhicule varie selon le type de motorisation. En plus du diesel et de l’essence, l’offre s’est étoffée avec les véhicules électriques, hybrides ou hybrides rechargeables.

Le diesel reste plus cher à l’achat que l’essence. Cette solution des moteurs thermique est plus pour les gros rouleurs. Les autres peuvent opter pour l’électrique ou l’hybride, plus cher à l’achat mais plus écolo et rentable à long terme (faibles coûts d’usage, et émissions polluantes nulles à l'usage). L’hybride permet d’avoir plus d’autonomie. Il existe des aides pour financer une voiture électrique.

Attention toutefois la donne pourrait changer avec l’obligation de ne plus avoir en Europe de moteur thermique en 2035 (contre 2040 auparavant).

Crédit auto : La LLD LOA en force

Louer ou acheter ? cette question pour acquérir une voiture se pose aussi et impacte directement le budget.

Pour acheter son véhicule, il y a plusieurs types de crédits auto possibles comme le crédit affecté, le crédit personnel, le crédit ballon ou le rachat de crédit auto.

En 2010, les achats comptant ou via un crédit classique représentaient encore 92% des ventes aux particuliers, un chiffre qui ne fait que descendre depuis, à 79% en 2015 et à 59% en 2020. (Données d’AAA Data).

La location longue durée (LLD), parfois avec option d’achat (LOA), est devenue le premier choix des conducteurs : près d’un particulier sur 2 a opté pour la location longue durée, plutôt que l'achat d'un véhicule neuf. La LLD représente 30% des immatriculations (chiffre début 2022). Et le taux est en hausse pour les voitures d’occasion (il se vend 3.57 occasions pour une voiture neuve achetée).

L’année 2018 a été aussi celle de la LLD, qui a le vent en poupe : sur 2.5 millions de véhicules immatriculés en 2018 563000 l’ont été en LLD (22.2%) le plus souvent par des entreprises. Mais le nombre de particuliers qui a choisi cette option d’achat est en hausse de 21.5% depuis 2017. La LOA représente 50% du marché de l’auto en France selon l’association des sociétés financières.

Du nouveau en 2023 côté prêt voiture

Sous certaines conditions très précises, un nouveau prêt à taux zéro pour l’achat d’un véhicule "propre ne rejetant pas plus de 50g de CO2 par km", sera mis en place pour les entreprises et les particuliers à partir du 1er janvier 2023 pour deux ans.

Il sera possible d’obtenir la somme de 30000 euros maximum pour l’achat un véhicule peu polluant sous la forme d’un prêt à taux 0 à condition de résider ou travailler dans ou à proximité d’une ZFe-m (zone à faibles émissions mobilité pour les villes de plus de 150000 habitants-142 villes en France sont concernées ; 231 en Europe). Ce prêt sera cumulable avec le bonus écologique et la prime à la conversion.

Ce crédit est compatible avec une LOA ou LLD mais attention les emprunteurs ne peuvent recevoir une somme supérieure à 10 000 euros et doivent la rembourser intégralement avant la fin du contrat qui doit durer au moins 2 ans.

Autre critère le revenu fiscal de l’emprunteur est plafonné à 14000 euros. Le prêt concerne les voitures particulières dont le prix ne dépasse pas 45 000 euros et les camionnettes 60 000 euros.

Rédacteur