Quelle est la différence entre le prix net vendeur et le prix FAI ?

Crédit immobilier

Il existe plusieurs formules lors de la vente d'un bien immobilier : le prix net vendeur, le prix FAI ou avec les frais de notaire inclus. Explication sur les différentes façons d'interpréter le prix d'un bien immobilier.

Différence prix net vendeur et prix FAI

Prix net vendeur ou prix FAI ?

Le prix net vendeur est le montant que le vendeur recevra à l'issue de la transaction immobilière.
Il représente généralement le prix auquel le bien aura été estimé.

Ce montant est généralement celui annoncé lorsqu'un vendeur décide de procéder seul à la vente de son bien immobilier, mais ce n'est pas la seule option. En effet, de nombreux particuliers préfèrent confier la vente de leur bien immobilier à une agence immobilière afin de profiter des divers services proposés et également d'une meilleure visibilité pour leur annonce. Un service qui représente un coût et qui viendra donc s'ajouter au prix net vendeur.

Ainsi, le prix net vendeur additionné des frais d'agence immobilière devient un prix FAI (soit Frais d'Agence Immobilière ou Frais d'Agence Inclus). Ce prix FAI sera donc celui annoncé par l'agence auprès des potentiels acheteurs. Au moment de la vente, le vendeur touchera uniquement le prix net vendeur et le reste de la somme sera destiné à l'agence immobilière (en règle générale, ces dernières prennent une commission variant entre 4% et 10%).

Et les frais de notaire ?

Si le vendeur souhaite se débrouiller seul et proposer un prix net vendeur ou faire appel aux services d'une agence et opter pour un prix FAI, les frais de notaire seront dans les deux cas bien présents. Les frais de notaire les plus importants représentent le droit d'acquisition et sont donc à la charge de l'acheteur.

Un coût qu'il convient de prendre en considération lorsqu'un acheteur souhaite procéder à un achat immobilier puisqu'ils représentent 7% du montant total. Ainsi, lorsqu'un acheteur souhaite acquérir un bien immobilier, il convient de prendre en considération le prix du bien qu'il soit net vendeur ou FAI et également les frais de notaire dans son calcul.