Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Rachat de crédit avec interdit bancaire

 

Pour obtenir un rachat de crédit, la situation financière de l'emprunteur doit être pérenne. C'est possible avec un interdit bancaire, mais sous certaines conditions.

Faire un rachat de crédit en étant FICP, c’est possible :

Le Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers est un indicateur de risque. Il répertorie les personnes en situation de surendettement et les incidents de paiements.

Le fichier FICP recense les particuliers ayant eu des incidents de paiement (prélèvements impayés pour la majorité) et n'ayant pas régularisé leur situation. L'emprunteur ficp pourra réaliser de nouvelles opérations bancaires lorsqu'il aura régularisé sa situation. Ce fichage indique à l’organisme prêteur que le demandeur a pu, au cours de sa vie, rencontrer un problème financier.

Un emprunteur fiché à la Banque de France peut souscrire à un rachat prêt si et seulement s'il est propriétaire d'un bien immobilier. Ce bien immobilier servira de garantie hypothéque pour permettre au créancier, en cas de défaut de paiement, de faire procéder à la vente du bien et de se rembourser sur le prix de vente. Par conséquent, un locataire interdit bancaire et inscrit au FICP se verra toujours refuser sa demande de regroupement de crédit.

Une situation financière solide et pérenne sera exigée lors d’un fichage à la Banque de France. Il est donc recommandé de régulariser sa situation avant de faire une demande de rachat de crédit.

Une grande partie des établissements bancaires refuseront la demande pour ce motif. Cependant, certains organismes financiers spécialisés dans le rachat de crédit FICP, pourront l'étudier et la valider sous certaines conditions.

Inconvénients du rachat de prêt FICP

La possibilité de souscrire à un rachat de crédit avec interdit bancaire entraine forcément quelques inconvénients. Parmi eux, le rachat de crédits partiel. En effet, étant interdit bancaire et fiché au FICP, le montant accordé pour obtenir un rachat de prêt sera naturellement limitée. Il faudra donc diminuer l’emprunt.

Le deuxième inconvénient pourrait venir du choix de l’établissement bancaire. Trouver une banque qui accepte d'étudier un dossier à risque peut s’avérer long et fastidieux. Certains courtiers ou intermédiaires en opération de banque (IOB) comme Crédigo sont spécialisés dans la négociation de dossiers à risques.

Enfin, même si le regroupement de crédits reste avantageux pour se sortir de situation financière difficile, les taux d’intérêts seront plus élevés pour les dossiers à risque que pour les dossiers classiques. En effet, un mauvais dossier entraine une augmentation des intérêts, notamment due aux risques pris par l’organisme ou l’intermédiaire.

Rachat interdit pour les fichés FCC

Même s’il est possible de recourir à un rachat de crédit pour un propriétaire fiché FICP, l’interdiction bancaire ne concerne que les personnes fichées FCC.

Le fichier central des chèques impayés (FCC) est lui aussi géré par la Banque de France. Il répertorie les personnes ayant fait un usage abusif de leur carte bancaire. Il en résultat une interdiction légale d’utiliser sa carte bleue ou d’émettre des chèques.

Cette situation financière, jugée plus grave, entrainera systématiquement un refus de la demande de rachat de crédits.

Je simule mon rachat de crédits

Twitter icon
Facebook icon