Peut-on changer de banque avec de l’épargne en cours ?

Banques

Marre de votre banque actuelle mais vous avez chez elle des produits d’épargne que ce soit livret A, assurance-vie, PEL… Cette envie de changement a des conséquences sur l’épargne… On vous explique comment procéder…

Peut-on changer de banque avec un livret A ?

Peut-on changer de banque avec de l’épargne en cours ?

Ce livret d’épargne règlementé n’est plus transférable depuis le 1er janvier 2012. Seule solution : fermer son ancien livret A et en ouvrir un nouveau après avoir changé de banque. Et impossible de garder un livret A dans une autre banque car il n'est pas autorisé d’en posséder deux en même temps.

Lors de l'ouverture de ce nouveau livret, la nouvelle banque interrogera le fichier des comptes bancaires, détenu par l'administration fiscale, afin de vérifier que le client n'en possède pas un autre ailleurs.

Peut-on changer de banque avec un LEP ou un LDD ?

Comme le livret A il faudra clôturer le LEP ou le LDD pour ouvrir un nouveau livret dans une nouvelle banque. Mais ici, la banque n’a pas de procédure de contrôle de doublon a priori alors que le client ne peut posséder qu’un seul LDD et LEP.

Peut-on quitter facilement une banque avec un PEL ou CEL ?

Le transfert de ces produits (PEL ou CEL) peut être demandé et dans le même temps il est possible de conserver les droits acquis sur ces comptes.

Un bémol tout de même : pour clôturer un produit et obtenir le versement de l'éventuelle prime d'état, la réglementation impose de détenir l'ensemble de ses produits d'épargne dans le même établissement.

Est-ce possible de changer de banque avec un PEA ?

Il faut essayer au maximum de transférer ces produits, plutôt que de les clôturer puis de les ouvrir dans la nouvelle banque.

On garde ainsi son portefeuille de titres en l’état et la fiscalité qui va sur les plus-values réalisées. Et là, pas de frais de courtage pour la vente puis le rachat de titres.

Peut-on changer de banque avec une assurance-vie ?

L'assurance-vie est non-transférable. Il faut alors clôturer le contrat ou le conserver si elle est avantageuse (capitaux et plus-values en jeu, avantages fiscaux…).

Si l’assurance-vie a des frais sur versements élevés (3, 4 ou 5% par exemple), il est souvent préférable d'arrêter de l'alimenter sans la clôturer pour autant. Et dans le même temps il faut ouvrir un contrat plus performant et à frais réduits.

Bon à savoir

Il faut faire très attention aux frais que peuvent prélever les banques quand elles transfèrent ou ferment un livret… Ils sont indiqués sur le document listant tous les tarifs de la banque pour l’année en cours (par exemple le crédit agricole Normandie Seine prévoit que le transfert d’un PEL, CEL, LEP, PEP ou PEA soit facturé 89 euros). Il faut alors essayer de négocier le remboursement de ceux-ci par la nouvelle banque choisie.