Vivre sans compte bancaire, est-ce possible ?

30 Jul 2019
Banque

Vivre sans compte bancaire

Vivre sans compte bancaire c’est possible, mais compliqué. Légalement en France, il n'est pas obligatoire de détenir un compte en banque mais au quotidien c’est une situation difficile. On vous explique

En France moins de 1% de la population française n'a pas de compte bancaire (compte de dépôt), ce qui oblige à passer forcément par du liquide ou d’autres systèmes alternatifs.

Vivre sans compte bancaire c’est possible

Certaines personnes vivent sans avoir de compte bancaire : on pense ainsi aux enfants mineurs, aux adolescents ou aux adultes en situation irrégulière. Dans cette période qui prône le minimalisme et la déconsommation, certains pourraient avoir envie de se passer de banque, comme l’avait proposé il y a quelques années Éric Cantona. Est-ce possible ? Oui, car rien n’oblige une personne à avoir un compte bancaire en France.

Si une personne est payée pour son travail moins de 1500 euros nets par mois, elle peut demander à être payée en liquide et on ne peut pas lui refuser. Si la somme de 1500 est dépassée, là il faut un chèque ou un virement.

Il est aussi possible de payer ses factures courantes en liquide mais les démarches deviennent de plus en plus difficiles dans un monde digital et hyperconnectée. Il est aussi possible de recevoir les remboursements de prestations sociales comme la sécu sur le compte bancaire d’un tiers.

Mais la plupart du temps les versements de Pole Emploi, les aides au logement, les minima sociaux sont effectués par virement, tout comme le remboursement des frais médicaux. Il y a toutefois une exception : les Aides au Logement peuvent être directement versées au propriétaire.

Se passer d’un compte bancaire : problèmes et obstacles

Pour les actes du quotidien, ne pas avoir de carte bancaire ou de chéquier peut être un handicap. En effet il s’agit-là des deux modes de paiement dominants.

Nous avons déjà parlé du cas du salaire plus haut : il est impossible pour les retraités et les fonctionnaires de ne pas avoir de compte en banque.

Les organismes type Pole emploi, CAF, CPAM mais aussi EDF, gaz ou téléphone demandent systématiquement des RIB pour s’inscrire ou faire des virements.

Le paiement en liquide des impôts est soumis à un plafond, une limite de 300 euros. Pour payer ses impôts en espèces, il faut se rendre au centre des finances publiques de son domicile avec son avis d'impôt. Au-delà, le contribuable doit régler ses impôts avec le TIP (Titre Interbancaire de Paiement) ou le chèque (à condition que le montant de l'impôt à payer ne dépasse pas 10 000 euros).

Payer en liquide : mode d’emploi

Les billets et pièces en euros sont le seul moyen de paiement qui ne peut pas être refusé, contrairement aux chèques et cartes ! Mais impossible de payer avec plus de 50 pièces. Des plafonds existent en cas de paiement en espèces :
  • 460 € pour un acompte
  • 1 000 euros chez un commerçant (un chèque est obligatoire pour un achat de plus de 3000 euros)
  • 15000 euros en cas de domiciliation fiscale hors de France
  • 300 euros dans l'administration.

Payer en liquide de fortes sommes peut également être vu comme suspect : on pourrait vous accuser de blanchiment d’argent.

Vivre sans compte bancaire : les alternatives

Il existe quelques alternatives pour vivre sans compte courant.

On peut avoir un livret A à la Poste et s’en servir en faisant des retraits directement au guichet de la Poste pour payer.

Depuis 4 ans il est possible aussi d’ouvrir un compte Nickel chez un buraliste qui vont bientôt collecter l’impôt : la personne aura alors une carte de paiement et un RIB.

Ce compte permet d’effectuer des virements, des prélèvements, et de disposer d’une carte de paiement à autorisation systématique pour 20 € par an. Mais attention pas de découvert autorisé et aucun carnet de chèque délivré !

Si vous faîtes des achats en ligne, Amazon permet de payer en espèce depuis le début de l’année 2019. Il s’agit du service « Recharge Près De Chez Vous ». Tout repose sur un maillage de 15.000 points de vente participants comme des bureaux de tabac, des magasins ou encore des cafés, lieu où se déroulent les transactions.

Droit au compte pour les exclus bancaires

Depuis le 23 juin 2017, une disposition légale permet à une personne résidant en France et aux français de l’étranger d’avoir un compte en banque avec des services de base. Pour se prévaloir de ce droit il ne faut pas avoir de compte de dépôt en France.

Un distributeur mais pas de banque !

Une société de transport de fonds, la Brink's, a installé en juillet 2019 pour la première fois en France un distributeur automatique de billets (DAB) qui n'est pas relié à une banque. Ce DAB indépendant se situe en Bretagne à Locmaria-Plouzané (Finistère). Il fonctionne 24 heures sur 24, sans aucuns frais pour la personne qui retire de l'argent. Une cinquantaine de communes seraient intéressées par ce système.

Cette fin d’année 2019 est riche en actualité bancaire. Entre les tarifs et frais, dont certains sont en hausse, les banques en ligne qui se…
23 oct 2019
Banque
La réglementation sur la sécurisation des paiements par internet appelée aussi DSP2 était prévue pour entrer en vigueur dès le samedi 14 septembre…
24 sep 2019
Banque
Le code des impôts et plus précisément l’article 1398 prévoit une possibilité d’être exonéré ou d’obtenir un dégrèvement de la taxe foncière pour un…
30 oct 2019
Economie
C'est un avantage non négligeable de l'investissement dans l'immobilier d'entreprise : son rendement. Ce dernier est très élevé puisqu'il est…
25 oct 2019
Crédit immobilier