Tout savoir sur la carte bleue

Banques

On l’a dans sa poche ou son sac, elle est utilisée tous les jours pour des petits ou gros achats, pour des retraits d’argent... Elle, c’est la carte bleue, petit rectangle de plastique très perfectionnée et qui offre en plus des multiples possibilités. On vous dit tout sur la carte bleue.

Il existe différents types de cartes bancaires

Tout savoir sur la carte bancaire

La carte de retrait : cette carte permet seulement de retirer de l’argent mais pas de payer. La banque plafonne les retraits pour chaque semaine à 300 euros. Si leurs parents sont d'accord, les mineurs peuvent avoir dès 12 ans ce type de carte.

La carte de paiement : les retraits et les paiements sont ici autorisés dans tous les distributeurs. Mais attention aussi aux plafonds de retrait et de paiement hebdomadaires et mensuels. Ces cartes peuvent être différenciées avec les débits : ces derniers peuvent être immédiats ou alors différés à 30 jours (sauf pour les retraits au distributeur).

La carte à autorisation systématique/préalable : pour l’utiliser il faut que le solde soit toujours positif et suffisant.

On n’oubliera pas la possibilité de payer sans contact avec elle.

La carte bancaire sert à payer, mais pas que...

C’est un vrai couteau suisse, cette carte bleue ! En plus de payer ses achats on peut, par le simple fait d’en posséder une, être protégé ! Des assurances accidents de voyages (si le voyage ou les achats ont été payés bien sûr par carte) existent. Souvent elles ont des services d’assistance médicale ou juridique avec possibilité de prendre en charge un rapatriement, des frais médicaux à l’étranger, des frais en cas d’accident de ski sur piste…

On peut payer ses achats sur internet mais attention à bien utiliser des sites connus et sécurisés (il faut voir un petit cadenas à côté de l’adresse du site)

Quelques conseils aux utilisateurs

  • Il faut regarder régulièrement en ligne son compte pour savoir où vous en êtes…
  • Ne jamais donner son code secret, ni l’avoir écrit sur soi (sur un papier par exemple). Pensez toujours à reprendre les facturettes, elles comportent des données sur vos comptes.
  • Vous pouvez être remboursé de tous les paiements frauduleux faits avec votre carte, même avant la date d’opposition, si votre bonne foi n’est pas contestée. Si la carte est utilisée avec le code secret à votre insu il y aura une franchise à supporter.
  • A l’étranger on peut payer par carte mais le retrait de devises est payant et ce coût varie selon les banques. Un conseil donc : préférez des retraits moins nombreux mais plus élevés, vous paierez moins de frais au final !

Un coût à ne pas oublier

La carte bleue est gratuite mais vous devrez payer des frais comme la cotisation annuelle, les frais de retrait (notamment si vous retirez de l’argent dans un dab d’une autre banque que la vôtre), les frais en cas d’opérations à l’étranger, d’opposition et de renouvellement en cas de perte ou de vol. Certaines banques en ligne proposent des cartes bleues gratuites sans aucun frais.