Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
 

Logo Crédigo

Appelez-nous au 03 22 66 56 56

L’Europe veut réglementer le paiement fractionné ou BNPL

16 Aug 2021
Economie
L’Europe veut réglementer le Paiement fractionné ou BNPL

La Commission Européenne veut règlementer une nouvelle solution de paiement, les paiements fractionnés, qui se développent rapidement en Europe et en France. A noter que ce nouveau type de crédit conso peut être intégré dans un rachat de crédit. On vous explique…

Crédit consommation : le Paiement fractionné ou BNPL en plein essor

Une nouvelle solution de paiement est apparue depuis quelques années : le paiement fractionné ou appelé aussi Buy Now Pay Later (BNPL).

Le BNPL n’est pas un crédit renouvelable comme ceux proposés avec une carte de magasin et une réserve d’argent. Un consommateur peut régler ses achats en trois ou quatre fois avec sa carte bancaire, sans frais.

Ce type de crédit conso n’entre pas dans le cadre de la loi Lagarde : le commerçant n’a pas à demander pas de preuve de solvabilité, parfois même d’identité. S’il faut plus de trois mois pour régler une somme et que celle-ci se monte plus de 200 euros c’est un crédit conso et la loi Lagarde s’applique et protège le consommateur. Mais là ce n’est pas le cas.

A l’heure où le crédit renouvelable est de moins en moins utilisé, le paiement fractionné se développe beaucoup et notamment en Europe parmi les jeunes.

A noter : Un rachat de ce type de crédit est possible

Les BNPL peuvent être intégrés dans un rachat de crédit conso avec les autres crédits (LOA, renouvelable…). Votre conseiller Crédigo est là pour vous conseiller et vous guider si vous avez un paiement fractionné à inclure dans un rachat de crédits.

L’Europe veut légiférer le paiement fractionné

L’essor du BNPL inquiète la Commission Européenne qui a commencé à préparer en juillet 2021 une directive pour mieux encadrer ce type de paiement. L’institution européenne pointe en effet les risques de surendettement possibles si on utilise trop le BNPL et le manque de vérification des acteurs du secteur.

L'agence Sia-Partners (https://www.sia-partners.com/fr), un des acteurs du secteur propose, pour éviter une lourde législation, de bien afficher le coût du crédit, de mieux informer le consommateur et de développer l’utilisation de l’open banking pour les vérifications.

Le paiement fractionné ou BNPL : un secteur en développement

Le paiement fractionné est en plein boom avec l’essor du e-commerce et la hausse de l’utilisation de la carte bancaire en temps de Covid : les encours du BNPL étaient de 6 milliards en 2019 et 10 en 2020.

En juillet 2021 Square, un des leaders du paiement a racheté Afterpay, nouvelle pépite du paiement fractionné pour 29 milliards de dollars. Afterpay a été créée en 2014 par les Australiens Anthony Eisen et Nick Molnar sur le principe d’un prélèvement de commission auprès d’e-marchands proposant à leurs clients des paiements en plusieurs fois sans frais sans les vérifications (solvabilité…).

Les consommateurs ne paient pas d'intérêts ou de frais d'adhésion mais s’ils ne peuvent pas rembourser ils ont des pénalités élevés, prélevés directement sur leur compte via la carte bancaire.

Rédacteur