Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
 

Logo Crédigo

Appelez-nous au 03 22 66 56 56

Qu’est-ce que le Taux Annuel Effectif Global (TAEG) ?

Le Taux Annuel Effectif Global représente sous forme de pourcentage le taux intégrant l'ensemble des coûts obligatoires pour l'obtention d'un crédit.

Explication sur le Taux Annuel Effectif Global (TAEG)

Le TAEG, anciennement TEG - Taux Effectif Global - est un taux annuel fixé par la banque ou l'établissement financier. C'est la somme d'argent que l'emprunteur doit payer en plus de la somme qu'il aura empruntée pour son crédit. Le Taux Annuel Effectif Global représente le coût réel d'un crédit immobilier ou d'un contrat crédit à la consommation calculé selon les normes appliquées en France. Il doit toujours être inférieur au taux d'usure légal.

Le TAEG, calculé à partir du taux débiteur (anciennement taux nominal), prend en compte l’intérêt convenu et tous les autres frais annexes liés au crédit (crédit consommation, crédit immobilier…) : taxe sur la valeur ajoutée, frais de dossier, primes d'assurance, frais d'hypothèque, prise de garanties, etc.

Le TAEG exclut donc l´incidence en taux :

  • Des primes d´assurance facultatives : assurance chômage, assurance maladie, etc.
  • Des autres frais obligatoires.

Le Taux Effectif Global figure obligatoirement sur l'offre préalable de crédit. Ce seul taux permet à l'emprunteur de comparer sur une seule et même base les propositions de crédit effectuées par différents organismes de crédit.

On distingue différentes types de TAEG :

  • TAEG annuel fixe : c’est un taux fixe qui n'évolue pas sur la durée du contrat.
  • TAEG annuel variable ou révisable : c’est un taux fixé aux conditions particulières du contrat et qui peut être variable, à la hausse ou à la baisse, en fonction de l'évolution d'un indice financier donné.

Depuis le 1er octobre 2016 on n'utilise plus le TEG mais le TAEG pour être en conformité avec les normes européennes.

Taux annuel effectif global (TAEG) : quelle utilité ?

Comment calculer le taux annuel effectif global (TAEG) ?

Le calcul du taux annuel effectif global (TAEG) doit impérativement prendre en compte le taux d'usure déterminé par la Banque de France. Cette valeur correspond au taux maximum à ne pas dépasser que les établissements bancaires peuvent demander aux emprunteurs. Il concerne tous les types de crédits, que ce soit un crédit auto ou un prêt immobilier.

Quels sont les éléments qui entrent dans le calcul du TAEG ?

Le calcul du TAEG prend en compte plusieurs éléments :
  • le taux nominal du prêt, autrement dit le taux brut utilisé pour évaluer les intérêts de l'emprunt ;
  • les assurances décès et invalidité du crédit ;
  • les frais de dossier demandés par l'organisme prêteur ;
  • les frais de garantie qui correspondent soit à une caution soit à une hypothèque ;
  • la rémunération du courtier le cas échéant ;
  • les frais d'ouverture et de prise en charge du compte bancaire.
De nouveaux paramètres sont également à considérer :
  • les assurances facultatives, notamment concernant l'incapacité de travail temporaire (ITT) et la garantie de perte d'emploi ;
  • le coût de l'estimation d'un logement ;
  • les frais de transferts de fonds.
En revanche, deux éléments ne sont pas retenus pour calculer le taux annuel d'effectif global :
  • les frais de notaire, qui sont redevables en marge du crédit et dont le montant exact varie selon les études notariales ;
  • les pénalités éventuelles qui pourraient intervenir suite à un remboursement anticipé du prêt immobilier.

Comment faire pour diminuer le TAEG ?

Pour diminuer le TAEG, plusieurs points peuvent être améliorés.
  • Augmenter l'apport initialement prévu pour votre projet immobilier afin de réduire le coût de l'emprunt et donc le taux d'intérêt.
  • Effectuer une délégation d'assurance auprès d'un organisme d'assurances autre que la banque qui vous accorde le crédit. Une telle initiative peut vous faire économiser une somme non négligeable. Les assurances crédits proposées par les établissements bancaires sont généralement plus chères. Néanmoins, la banque peut vous suggérer de prendre son assurance en échange de certains avantages, comme un taux préférentiel. Vous pouvez accepter cette proposition et changer d'assurance ultérieurement.
  • Négocier les frais de dossier en échange de votre souscription au nouveau crédit proposé par une banque. Cette démarche est fréquente et vous permet de réaliser des économies dans le but de faire baisser le taux annuel effectif global (TAEG).
Découvrez nos autres articles :