Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
 

Logo Crédigo

Appelez-nous au 03 22 66 56 56

L'or est-il toujours une valeur refuge ?

13 Nov 2018
Economie
Article mis à jour le
L'or est-il toujours une valeur refuge ?

Dans les périodes de mouvements économiques, financiers et politiques, l'or s'est toujours positionné comme une valeur refuge. Ce placement est attractif, tangible et il a la capacité de rassurer les investisseurs.

L'or : un placement sécurisant pour les investisseurs et les particuliers

Les Français détiendraient plus de 3000 tonnes d’or dans des bas de laine, sous forme de lingots, de pièces, de bijoux…

Dans les périodes de mouvements économiques, financiers et politiques, l'or s'est toujours positionné comme une valeur refuge. Ce placement est attractif, tangible et il a la capacité de rassurer les investisseurs, notamment quand il y a des tensions internationales.

Par exemple, en 2011, alors que les actions en bourse voyaient leur valeur baisser de 24%, le cours de l'or voyait sa valeur augmenter de 20%. On parle ainsi de « valeur refuge », car là où certains placements semblent risqués, l'or se positionne comme un investissement qui reste stable et sûr… C’est d’ailleurs ce que confirme un sondage publié par le Figaro en 2019, 73% des Français considèrent que l’or est une valeur refuge ce qui en fait la quatrième solution d’épargne choisie.

Le cours de l'once d'or (la pièce de 31,10g) est fixé et communiqué deux fois par jour par le London Bullion Market Association (LMBA). C'est le seul organisme qui est en mesure de contrôler la côte des métaux précieux.

Cependant, si l'or se positionne encore de nos jours comme un placement rassurant, il est bon de rappeler qu'il ne rapporte rien à la différence des actions en bourse. Le gain sur ce type de placement se fera par plus-value, c'est-à-dire à la revente de l'investissement. Cette plus-value dépendra évidemment de la période et du cours de l'or.

Comment investir dans l'or ?

Il existe deux types d'investissements propres au métal jaune : l'or physique et l'or papier.

L'or physique

C'est certainement la plus connue des formes d'investissement et celle qui séduit le plus les Français puisqu'ils détiennent plus de 3000 tonnes d'or. 11% des hommes posséderaient de l'or pour 5% des femmes (des chiffres qui sont cependant totalement bouleversés si l'on compte la possession de bijoux).

Un investisseur peut ainsi acquérir des lingots ou des lingotins de plusieurs grammages, sachant qu'il est toujours préférable d'opter pour de plus grosses pièces. Il lui faudra prendre soin de s'adresser à des organismes spécialisés qui seront en mesure de garantir le degré de pureté du métal ainsi que la qualité de leur conservation.

Bon à savoir : Pour s'assurer d'une pureté à 99,9%, la France a d'ailleurs créé un poinçon spécifique que l'on retrouvera sur les lingots : un hippocampe de profil entouré d'un listel.

Pour réaliser la meilleure affaire possible, se tourner vers des boutiques en ligne permettra d'obtenir un meilleur prix, car les commissions seront moindres. Il existe de nombreux sites internet spécialisés et sécurisés qui seront en mesure de livrer la pièce commandée de façon anonyme.

Un acheteur d'or ou investisseur pourra également opter pour un achat en boutique en favorisant les établissements ayant depuis longtemps pignon sur rue. D'ailleurs, Paris offre souvent des prix plus intéressants, car la province ne bénéficie pas de la concurrence présente dans la capitale.

Enfin, l'investisseur pourra aussi se tourner vers sa banque qui sera en mesure d'accompagner son investissement.

L'or papier

Il est également possible d'investir directement dans le cours de l'or via l'achat de produits boursiers. L'avantage principal sera qu'il n'est pas nécessaire de détenir physiquement son investissement en or. En revanche l'investisseur s'exposera au risque de faillite de l'organisme.

L'or bénéficie d'un mode de taxation bien spécifique.

Côté imposition, l'or jouit d'un mode de taxation spécifique. Qu’il s’agisse d’or ou d’argent, rien ne sera prélevé à l’achat.

Côté imposition, l'or jouit d'un mode de taxation spécifique. Qu’il s’agisse d’or ou d’argent, rien ne sera prélevé à l’achat.

A la revente, 11,5% de taxes seront appliquées sur la plus-value effectuée, soit la différence entre le prix d’achat et de revente, si l'investisseur n’est pas en mesure de justifier la date d'achat de sa pièce. Ce chiffre se compose comme suit : 11% de taxe sur les métaux précieux et 0,5% pour la CRDS (Contribution pour le Remboursement de la Dette Sociale). Il est préférable d’opter pour une période propice à la vente.

En revanche, si la date d’achat est connue et peut être prouvée il est possible d’opter pour la taxe sur le régime des plus-values réelles. La plus-value sera taxée à hauteur de 36.2 % mais 5% d'abattement sont appliqués par année de possession à partir de la troisième année. Une exonération totale sera appliquée à partir de 22 ans de possession.

La demande d'or en hausse en 2021 : quelques chiffres

La demande d'or en 2021 s’est montée à 4.021 tonnes, un record depuis deux ans et demi. La consommation annuelle de bijoux a augmenté de 52%. Les banques centrales ont acheté 463 tonnes d'or, soit 82% de plus qu'en 2020.

Pourquoi cette hausse ? D’abord cette augmentation est due à la demande croissante d’or venant d’Inde et de Chine ainsi que l'utilisation de ce métal dans le secteur technologique – il se retrouve dans les composants de nombreux appareils électroniques comme les ordinateurs ou les téléphones mobiles, très demandés en ce moment.

Rédacteur