Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Immobilier : les avantages d'acheter avec des travaux

Immobilier : les avantages d'acheter avec des travaux
  Immobilier
Travaux immobilier

Bien immobilier moins cher à l'achat, aménagement personnalisé, aide de l'État et déductions fiscales, les avantages d'un achat immobilier avec des travaux sont nombreux et souvent avantageux pour ce type de projet.

Un bien immobilier à un prix plus abordable et personnalisable

L'un des principaux critères lorsque l'on est à la recherche d'un bien immobilier, c’est le prix. Les travaux de rénovation ou de réaménagement sont déterminants pour négocier le prix d’achat d’un nouveau bien immobilier. Faire des travaux permet de personnaliser son futur logement en fonction de ses goûts et de ses envies et pourquoi pas réaliser une belle plus-value sur le prix du bien en cas de revente.

Certains primo accédants préfèrent investir dans le neuf pour éviter les travaux et d’autres préfèrent investir dans l’ancien pour conserver le cachet de la maison en effectuant quelques travaux de rénovation.

Attention cependant, il ne s'agit pas non plus de s'engager dans des rénovations interminables qui s’avéreront être un véritable gouffre financier. Pour dénicher la perle rare, il est conseiller de faire appel à des professionnels dans le secteur de l'immobilier, mais aussi de la rénovation pour faire estimer le coût et l'ampleur des travaux à réaliser avant d'acheter.

Des aides pour financer les travaux de son logement

Certaines aides permettront de financer une partie des travaux. Tout d'abord, le Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique dédié à l'amélioration de la qualité environnementale d'un bien. Ces travaux devront être réalisés par une entreprise certifiée RGE en vue de réaliser des économies d'énergie ou encore d'améliorer l'isolation thermique du bien (la liste des aménagements couverts par ce crédit d'impôt varie d'une année à l'autre, il faudra donc la consulter pour savoir quels travaux permettront d'en bénéficier). Le CITE peut couvrir jusqu'à 30% des dépenses hors main-d’œuvre et est plafonné à 8.000€ pour une personne seule et 16.000€ pour un couple soumis à l'imposition commune. Pour y avoir accès, le logement doit être la résidence principale du demandeur et sa construction éventuelle doit avoir été achevée depuis plus de 2 ans.

Toujours concernant les travaux en vue d'une amélioration énergétique, le futur propriétaire pourra également prétendre à la Prime Énergie, qui est cumulable avec le CITE ainsi que l'eco-prêt à taux zéro. Cette prime permet de couvrir les dépenses telles que l’installation d'un émetteur électrique à régulation électronique à fonctions avancées, l'installation d'un programmateur centralisé pour radiateurs électriques, le remplacement d'une chaudière individuelle par une chaudière neuve à haute performance énergétique ou le remplacement d'une chaudière individuelle par une chaudière neuve au bois.

Enfin, les ménages aux revenus modestes (sont considérés comme « modestes » les ménages avec un revenu fiscal de référence en dessous d'un certain seuil) pourront également prétendre à une subvention délivrée par l'Agence Nationale de l'Habitat. Les travaux concernés seront ici ceux permettant de rétablir la salubrité et la sécurité du logement. Ils devront être d'un montant minimum de 1.500€ et effectués dans un logement datant d'au moins 15 ans occupé à titre de résidence principale. Le plafonnement de cette subvention délivrée par l'Anah peut aller jusqu'à 50.000€.

Travaux immobilier : des déductions d'impôts avantageuses

Connu pour encourager l'investissement dans le neuf, le dispositif Pinel valorise également la réhabilitation de certains biens et donc l'investissement dans l'ancien. Pour bénéficier de la déduction d'impôts Pinel, le bien devra se trouver dans une zone géographique associée au dispositif (A, Abis, ou B1). S'il est ancien, il devra faire l'objet de travaux afin d'être transformé en logement neuf ou au minimum s'il ne satisfait pas aux caractéristiques de décences listées par l'État, faire l'objet de travaux de réhabilitation. Surtout, le bien devra être mis en location pour une durée minimale de 6 ans.

En effet, le dispositif Pinel encourage surtout la mise en location d'un bien et la réduction d'impôts sera un pourcentage du prix d'achat plus ou moins élevé en fonction de la durée de la mise en location : 12% pour 6 ans, 18% pour 9 ans et 21% pour 12 ans. Le locataire ne devra pas être un membre de la famille du propriétaire et le montant du loyer sera plafonné à un certain montant (16,96€ le m2 pour la zone Abis, 12,59€ le m2 pour la zone A et 10,15€ pour la zone B1). La réduction d'impôt sera plafonnée à 300 000€ par personne et par an, et à 5 500€ par m2.

Enfin, si le bien se trouve dans un Site Patrimoine Remarquable associé à un « plan de sauvegarde et de la mise en valeur », sa rénovation pourra également donner droit à une réduction d'impôts grâce au dispositif Malraux. Cette défiscalisation peut représenter jusqu'à 30% du montant des rénovations et est plafonnée à 300.000€. Comme elle s'inscrit dans une opération de sauvegarde du patrimoine, les rénovations effectuées devront scrupuleusement respecter les règles d'urbanisme du secteur. Pour terminer, une fois rénover, un bien soumis à la défiscalisation Malraux devra être mis en location dans l'année suivant l'achèvement des travaux et pour une période d'au moins 9 ans.

Lucie Barguisseau

Articles en relations :

 

Twitter icon
Facebook icon