Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Les différents crédits existants proposés par Crédigo

Un crédit est une somme d’argent mise à disposition par un créancier sous forme de prêt à un débiteur ou emprunteur. Un crédit peut être à la consommation, immobilier ou professionnel. Voici les différences entre les différents crédits

Les différents crédits consommation existants

Le crédit à la consommation sert à financer les achats de biens et services pour les particuliers, notamment les grosses dépenses et les biens durables (automobile, équipement de la maison). Un crédit à la consommation est, selon la loi, d’un montant compris entre 200 euros et 75 000 euros et la durée de remboursement est supérieure à 3 mois.

Il existe différents crédits à la consommation. Le prêt affecté en fait partie, il est lié à l'achat d'un bien ou service et sert à le financer ; le prêt personnel est destiné à permettre aux emprunteurs qui souhainet faire face à des dépenses quotidiennes. Le crédit revolving ou renouvelable peut être apparenté au crédit à la consommation.

Les avantages et/ou les inconvénients d’un crédit conso

L’un des principaux avantages du crédit conso pour l’emprunteur est de lui permettre d'acheter des biens de consommation ne pouvant pas être payés en une seule fois. D’un point de vue économique, le prêt à la consommation encourage la consommation tout en soutenant la croissance économique nationale et donc, l'emploi.

Néanmoins, le coût du crédit à la consommation est souvent accordé à des taux d'intérêt très élevés par rapport aux taux du marché et étant souvent utilisé par les classes moyennes, le crédit conso peut entraîner l’emprunteur vers le surendettement.

Pour acheter un bien, là on parle de crédit immobilier

Le crédit immobilier est un financement par emprunt affecté servant à couvrir un achat immobilier, dans sa totalité ou en partie, d'une opération de construction, ou des travaux sur un bien immobilier déjà existant.

Quelles sont les caractéristiques d’un crédit immobilier ?

Le crédit immobilier peut être aussi établi sur une longue durée (plusieurs années ou décennies), sauf en cas de prêt-relais couvrant une période d'attente entre l'achat d'un bien immobilier et la revente d'un autre bien, ou une autre rentrée financière attendue. Il peut être à taux fixe ou à taux variable. Il est toujours lié à un apport personnel même si parfois un financement de la totalité de l'acquisition est possible.

Le crédit immobilier est remboursable par mensualités constantes et avec une garantie de prêt sur le bien financé, comme une hypothèque. Ce prêt immobilier est accompagné d'une assurance décès invalidité sur l'emprunteur et de frais de dossier. Limité à une partie de la valeur du bien, le prêt immobilier est généralement complété d’un apport personnel (entre 10 et 30 %).

Existe-t-il plusieurs types de crédits immobiliers ?

Un certain nombre de crédits complémentaires peuvent être accordés en France suivant le profil de l'emprunteur. Il s’agit du prêt à taux zéro (PTZ), du prêt employeur, du prêt bonifié, du PEL, du prêt à l'accession sociale, du prêt conventionné, du prêt locatif social, du prêt locatif intermédiaire, du prêt relais...

Enfin le crédit professionnel est un prêt réservé exclusivement aux professionnels. Ce type de crédit permet aux professionnels de s'équiper, d'acheter ou de construire des locaux ou encore de financer un besoin en fonds de roulement de l'entreprise et renforcer les capitaux propres.

Ce qui ne change pas pour tous les crédits

Tout crédit a un coût et doit être remboursé. Le créancier pourra obtenir le remboursement des fonds (capital) et le paiement d'une rémunération (les intérêts) selon un échéancier prévu. La somme à rembourser chaque mois est connue à l’avance, sur un tableau d’amortissement.

Le coût global du crédit pour l’emprunteur est exprimé par un pourcentage appelé TAEG ou taux annuel effectif global. Ce taux comprend les frais de dossiers, les frais pour les intermédiaires, les coûts de garantie…

Pour obtenir un prêt, il faut bien évaluer son budget. La banque va prendre en compte différents critères : le taux d’endettement qui ne doit pas dépasser 1/3 des revenus nets, un reste à vivre suffisant mais aussi avoir un apport personnel comme une épargne pour payer les frais de notaires et de garantie En termes de garanties financières, on peut aussi vous demander une caution ou de faire une hypothèque sur vos biens.

L’assurance-emprunteur sert aussi de garantie à l’organisme de crédit en cas de décès. Exigée par les banques, mais non obligatoire, elle permet, en cas de décès de l’emprunteur avant la fin du prêt, de rembourser à l’établissement bancaire le capital restant dû.

 

 

Twitter icon
Facebook icon