Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
 

Logo Crédigo

Appelez-nous au 03 22 66 56 56

Tout savoir sur le crédit renouvelable

Crédit consommation

Besoin d'une réserve d'argent permanente et facile d'accès ? Le crédit renouvelable ou crédit revolving est la solution idéale. Crédigo vous présente les spécificités de ce type de crédit.

Qu'est-ce que le crédit revolving, crédit renouvelable ?

Crédit renouvelable

Le crédit renouvelable est la solution idéale. Également appelé crédit revolving ou crédit permanent repose sur le principe d'une réserve d’argent facile d’accès qui est mise en permanence à disposition de l'emprunteur.

Le crédit revolving répond à plusieurs modalités et réglementations qu'il est important de connaître avant d'en faire la demande.

Il repose sur le principe d'une réserve d’argent facile d’accès qui est mise en permanence à disposition de l'emprunteur. Cette somme d'argent peut être utilisée totalement ou partiellement et vous permet de réaliser tous vos projets : voiture, besoin d'une réserve d'argent, voyage ou encore déménagement.

Elle est automatiquement reconstituée une fois les remboursements effectués, mettant ainsi constamment une réserve d'argent à la disposition du client. Le montant, le taux annuel effectif global (TAEG), les modalités de remboursement sont définies au moment de la contraction du crédit revolving. Depuis la loi Lagarde, le terme de crédit revolving n'est plus autorisé, seul le terme "crédit renouvelable" est accepté.

Comment fonctionne le crédit renouvelable ?

Pour obtenir un crédit renouvelable, l'emprunteur doit effectuer une demande auprès d'un établissement financier. Les établissements habilités à distribuer ce type de crédit sont les banques, mais aussi les organismes spécialisés dans le crédit permanent ou encore certaines enseignes de grandes distributions.

Les établissements bancaires doivent étudier les capacités de remboursement de l'emprunteur pour proposer un montant de crédit adapté. L'emprunteur a alors 15 jours calendaires pour répondre à cette offre. Si la réponse est positive et si l'emprunteur accepte l'offre, il signe alors un contrat de prêt qui l'engage à rembourser le crédit ainsi que les intérêts fixés au préalable. Il dispose alors d'un délai de rétractation de 14 jours. Par ailleurs, une assurance emprunteur n'est pas facultative. Il doit obligatoirement souscrire à cette dernière. L'établissement prêteur peut en proposer une, mais l'emprunteur est libre de choisir son contrat d'assurance.

Une fois le contrat établi, la somme est transférée par chèque ou par virement bancaire 7 jours après la signature. Une carte bancaire spécifique au crédit revolving peut également être délivrée. La somme reste alors en suspens jusqu'à ce que l'emprunteur décide de l'utiliser.

Lorsque l'emprunteur dépense la totalité ou une partie du montant du crédit, le processus de remboursement se met en route. Les mensualités selon les conditions établies (plan de financement) sont prélevées chaque mois jusqu'au remboursement du prêt. Une fois remboursée, la somme de départ est alors reconstituée et à nouveau disponible pour l'emprunteur.

Montant, taux et durée du crédit renouvelable

Le montant et le taux varient en fonction des possibilités financières de l'emprunteur. Si le montant du crédit dépasse les 1000€, l'organisme prêteur devra assortir sa proposition d'une offre de crédit amortissable.

Depuis le 1er mai 2011, des périodes de remboursements maximales ont été établies par la loi. Un crédit de moins de 3000€ devra être remboursé en 36 mois maximum. Un crédit de plus de 3000€ devra être remboursé en 60 mois maximum.

Les taux d'intérêt sont souvent très élevés (20% en moyenne) en ce qui concerne les crédits renouvelables, mais doivent néanmoins rester en dessous du seuil de l'usure applicable au montant emprunté.

Il existe différents types de cartes de crédit permanent

  • Les cartes privatives proposées et utilisables dans une seule enseigne ou chaîne commerciale.
  • Les cartes multi-enseignes comme la carte Cofinoga proposées et utilisables dans plusieurs enseignes d'un même groupe et généralement partenaires d'un établissement bancaire.
  • Les cartes similaires à des cartes bancaires classiques associées à des réseaux telles que Visa, Mastercard ou encore CB.

Attention : depuis le 1er mai 2011, les cartes de fidélité exigeant une utilisation à crédit sont interdites. La loi Lagarde oblige les cartes de crédit renouvelable à avoir une fonction de paiement au comptant.

Un crédit très réglementé

Pour lutter contre le surendettement souvent constaté avec ce type de crédit, le gouvernement français a imposé avec la loi Lagarde, un certain nombre de règles qui devront être respectées.

Chaque mois, le prêteur a pour obligation d'envoyer un récapitulatif de la situation des crédit contractés à chacun de ses clients. Tous les ans, le crédit renouvelable peut être reconduit, résilié ou modifié. La résiliation nécessite le remboursement total de la somme due.

La modification peut inclure une hausse ou une baisse du capital disponible. La demande doit être étudiée en fonction de l'évolution de la situation financière du demandeur. Par ailleurs, le prêteur doit réétudier le dossier tous les 3 ans pour vérifier la solvabilité du client. Enfin, en cas de difficultés financières pour rembourser le montant dû, une demande de report d'échéance peut être acceptée sous certaines conditions fixées par l'établissement prêteur.

Cependant en cas de non-paiement des mensualités en cours, l'organisme prêteur peut réclamer le paiement immédiat du crédit restant. A cela peut s'ajouter une indemnité de retard.

Un taux annuel effectif global révisable

Le TAEG d'un crédit renouvelable est révisable contrairement à celui d'un prêt personnel. Ainsi en souscrivant à ce type de prêt, à ce type de crédit, vous ne pouvez pas connaître exactement le coût global de ce dernier. Cette variation est également relative au montant mobilisé par l'emprunteur. Seule limite, ce taux ne peut être supérieur à celui du taux d'usure.

Le remboursement du crédit renouvelable

Si le montant emprunté est inférieur ou égal à 3 000 euros, vous disposez de 36 mois ou moins pour rembourser votre crédit. Si le montant est supérieur à 3 000 euros, vous pouvez le rembourser en 60 mois ou moins.

À noter qu'en cas de crédit immobilier, projet immobilier, de rachat de crédit immobilier, de prêt relais, le crédit revolving diminue de par ses mensualités votre capacité d'emprunt. Mais grâce à une possibilité de remboursement par anticipation, vous pouvez toujours y remédier. Il est alors possible de rembourser une partie ou la totalité du capital emprunté.

Vous pouvez aussi résilier à tout moment votre contrat. Ainsi, votre réserve d'argent ne se renouvelle plus une fois les mensualités honorées. Vous pouvez également bénéficier du droit de suspension à utiliser votre réserve. Le crédit renouvelable peut aussi être transformé en contrat classique lors de son renouvellement annuel.

Un crédit responsable

Si le risque de surendettement est favorisé par un crédit renouvelable, une utilisation responsable et réfléchie permet d'y remédier. Il est alors important de ne pas envisager ce type de crédit comme une source de financement automatique, ni la solution à envisager en cas d'achats coûteux. Il doit rester au contraire une solution de dernier ressort, ponctuel et exceptionnel. Y recourir systématiquement ouvre la porte au surendettement. Tout dépend alors de son utilisation et de sa gestion. Le crédit renouvelable offre une souplesse intéressante dont il serait dommage de se priver.