Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
 

Logo Crédigo

Appelez-nous au 03 22 66 56 56

Le prêt travaux pour améliorer votre logement

Crédit consommation

Financez vos projets travaux de rénovation, de construction ou de décoration avec un prêt conso sur mesure adapté à vos besoins.

Quels types de travaux sont concernés par le prêt travaux ?

Prêt travaux maison

Les travaux peuvent être plus ou moins importants et de différentes natures. Des petits travaux comme la décoration des pièces, rafraichissement, home staging, aménagement intérieur et extérieur mais aussi des plus gros comme ravalement de façade, rénovation de toiture, peinture, réalisation d'étanchéité, pose de carrelage, etc. (travaux de rénovation).

Entrent aussi dans ce cadre les travaux pour l’économie d’énergie (Installation d'une pompe à chaleur, isolation, plancher chauffant, pose de fenêtres, ballon thermodynamique, chaudière ...) mais aussi l’installation d'une piscine ou d’une alarme, la construction d'un garage, la pose d'une véranda, cuisine, salle de bain, l’installation d'une alarme…

Un prêt travaux peut être un crédit à la consommation ou immobilier. Ces crédits financent les travaux de construction, de rénovation, des travaux de décoration, d’agrandissement ou d’isolation et non pas l’achat d’un bien.

Il existe plusieurs types de prêts travaux

  • Le prêt travaux peut être un crédit conso

Selon la loi Lagarde du 1er juillet 2010, le prêt travaux est sous le régime de prêt à la consommation, s’il ne dépasse pas les 75 000 € . Au-dessus de cette somme, c’est un crédit immobilier.

Dans ce cas, le demandeur dispose d’un délai de 14 jours durant lequel il peut se rétracter sans avoir à justifier sa décision et sans que l’établissement prêteur ne puisse lui appliquer une pénalité

Depuis 2016, le prêt travaux de plus de 75000 euros, qui n’est pas garanti par une hypothèque ou une autre sûreté comparable, est considéré comme un prêt à la consommation. (Voir la directive Européenne MCD (Mortgage Crédit Directive) et l’ordonnance N° 2016-351 du 25 mars 2016).

Ce prêt conso peut être un crédit non affecté, idéal si vous envisagez d'entreprendre les travaux vous-même. En effet la réalisation des travaux n'est pas liée à l'obtention de cet emprunt.

Un prêt affecté (lié à la réalisation des travaux) est généralement plus cher qu'un prêt personnel, mais aussi plus sécurisant. En effet, en cas d'annulation des travaux pour lesquels il a été octroyé ou de non-conformité aux travaux prévus au départ, ce crédit peut être résilié. Les sommes déjà versées vous seront remboursées.

  • Le prêt travaux peut être un crédit immo

Pour les gros travaux (par exemple ceux qui nécessitent un permis de construire ou de plus de 75000 euros), il est plus avantageux d’opter pour un crédit immobilier avec des taux plus avantageux.

  • Il existe aussi des « petits « prêts aidés comme le PTZ ou l’éco prêt à taux zéro, Prêt Accession Sociale (PAS)

Quelle est la durée d’un prêt travaux ?

Qu’il soit affecté ou pas, la durée du crédit travaux est de 3 mois minimum, généralement 10 ans, voire 15 ans (maximum pour un prêt conso).

Quelles sont les garanties demandées pour un crédit travaux?

Les garanties liées à un crédit immobilier sont demandées par des banques afin de les rassurer. Cela peut prendre différentes formes :

  • La caution personnelle ou l’engagement d'une personne physique ou d'un organisme financier de prendre en charge remboursement du prêt en cas de défaillance de l'emprunteur.

  • Une domiciliation de revenus destinée à assurer le remboursement peut vous être demandée.

  • Le nantissement (gage) ou sûreté réelle mobilière portant sur un bien incorporel comme une assurance-vie, une épargne par capitalisation. La banque est désignée comme bénéficiaire du contrat d'épargne, durant le temps du prêt.

L'assurance emprunteur n'est pas obligatoire pour un crédit à la consommation. Néanmoins, le prêteur peut vous obliger à la prendre avant de vous accorder le crédit.

Il est possible de rembourser un prêt travaux par anticipation

Si le montant d’un crédit est inférieur à 10.000 euros, il peut être remboursé à tout moment sans pénalité. Au-delà de ce montant (article L311-22 du Code de la consommation), le prêteur peut demander une indemnité plafonnée à 1 % du montant du crédit remboursé si le délai entre le remboursement anticipé et la date de fin du contrat de crédit est supérieur à un an. Si le délai ne dépasse pas un an, l'indemnité ne peut dépasser 0,5 %.

Comment financer des travaux avec un rachat de crédit ?

Si vous voulez un prêt travaux alors que votre taux d’endettement dépasse en moyenne 35 %, une solution est envisageable : le regroupement de crédits. Une fois vos crédits en cours (personnels, renouvelable…) regroupés vous aurez une seule et unique mensualité. Votre taux d’endettement va donc baisser. Vous pourrez alors demander un nouveau crédit pour faire vos travaux.

Si les travaux ne sont pas trop importants, le regroupement de crédits travaux avec trésorerie est à envisager. Vous pouvez regrouper vos crédits en cours et demander une trésorerie complémentaire, une somme d’argent en plus, pour financer des travaux. Cette trésorerie sera intégrée dans la nouvelle mensualité.

Article(s) en relation(s)