Les buralistes : les nouveaux collecteurs d’impôts en 2020

26 Jul 2019
Economie
Buralistes et impôts

On pourra bientôt payer ses impôts au bureau de tabac et ce dès janvier 2020 dans 18 départements test puis partout en France à l’été 2020.

C’est officiel : les buralistes vont se transformer en collecteurs d’impôt, l’annonce a été effectuée fin juillet 2019. Les buralistes et la Française des jeux ont en effet répondu à un appel d’offres pour externaliser le paiement de l’impôt et ont remporté ce marché.

Quels types d’impôts sera-t-il possible de régler ?

Concrètement les contribuables pourront bientôt payer leurs impôts chez un buraliste, plus accessible que les trésoreries côté horaires et en maillage de territoire.

Ce système s’adresse à ceux qui « veulent encore payer en liquide, parce qu'ils sont âgés, qu'ils n'ont pas Internet ou qu'ils n'ont pas de compte bancaire », a souligné le ministre Gérald Darmanin. Cela représenterait 6 millions de transactions par an.

Il sera possible de payer ses impôts ou des créances comme par exemple :
  • la taxe foncière
  • les factures de crèche, de cantine, d’hôpital…
  • le loyer HLM

Le montant maximum accepté est de 300 euros en liquide et il est illimité avec un paiement en carte bleue. 

Dispositif opérationnel en 2020

Ce dispositif de collecte d’impôt sera opérationnel « à partir du 1er juillet 2020 » et sera testé dès le 1er janvier dans 18 départements. Les départements test sont l'Aveyron, la Lozère, le Bas-Rhin, le Calvados, la Charente-Maritime, la Corrèze, la Corse-du-Sud, les Côtes-d'Armor, l'Eure-et-Loir, le Gard, la Haute-Saône, la Loire, la Marne, le Vaucluse, l’Oise, les Hauts-de-Seine, ainsi que la Guadeloupe et la Martinique.

Pour payer il faut apporter au comptoir du bureau de tabac la facture, agrémentée d'un code-barres.

Des buralistes satisfaits

« Cette nouvelle mission s'inscrit pleinement dans le plan de Transformation engagé par les Buralistes. Nous saurons nous appuyer sur notre ADN de commerçants indépendants, par ailleurs préposés de l’État, pour en faire une réussite, au service des Français », a indiqué Philippe Coy, président de la confédération, qui revendique 24 500 points de vente en France. Après les billets de train vendus chez les buralistes voici donc un nouveau service public proposé.

Les buralistes vont encaisser l’argent puis le reverser à l’État et en contrepartie ils toucheront une somme forfaitaire sur chaque transaction.

Rédacteur
Le crowdfunding immobilier en France affiche des rendements record en 2019. On vous explique ce mode de financement qui cartonne. Un record en 2018…
24 jan 2020
Economie
Le gouvernement a annoncé début décembre 2019 que le taux du Livret A ne bougerait pas jusqu’en février 2020 et resterait pour l’instant à 0.75 %. Il…
16 jan 2020
Economie
Bien souvent, on assiste à un véritable pic de transactions au moment des vacances d’été. Deux mois de battement qui laissent aux familles le temps…
06 juil 2020
Crédit immobilier
Qu'est-ce que le rachat de crédit fonctionnaire ? Le regroupement de crédit fonctionnaire est une opération consistant à regrouper différents types…
25 mai 2020
Rachat de crédit