Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Entreprise individuelle ou société en nom collectif, les artisans commerçants présentent un statut spécifique. C’est pourquoi nous proposons des solutions particulières adaptées à ces professions.

Les artisans commerçants présentent pour principale particularité de pratiquer leur métier à leur compte de manière indépendante ce qui les amènent à respecter une fiscalité spécifique. Ils doivent préparer très en amont leur retraite afin de ne pas se retrouver dans une mauvaise situation financière au moment de leur départ.

Les artisans commerçants sont rattachés au Régime social des indépendants (RSI) qui comprend la protection médicale et la retraite. Pour exercer, les artisans doivent s’inscrire au Registre des métiers, les commerçants au Registre du commerce et des sociétés (RCS), et aux deux s’ils possèdent le double statut.

Les métiers qui présentent le statut d’artisan commerçant englobent comme principaux champs l’artisanat, la création et le commerce. Ce statut concerne par exemple les coiffeurs, boulangers, menuisier, photographe, plombier, etc.

La nature même de leur statut peut les placer dans une situation financière professionnelle et personnelle parfois compliquée : difficultés à faire des bénéfices (fonds propres faibles), mauvaise anticipation du passage à la retraite, accumulation de dettes, etc.
Lorsqu’un artisan commerçant ne travaille pas en tant que société, son patrimoine professionnel et personnel se mêlent, sauf exception. Les risques encourus sont d’autant plus importants car ils impactent directement sur la situation personnelle.

Restructurer ses crédits constitue donc une solution adaptée pour anticiper certaines difficultés ou changements liés au statut d’artisan commerçant et pour équilibrer ses finances.

Solutions spécifiques adaptées aux artisans et commerçants

Tout comme pour les professions libérales, nous avons souhaité proposer des solutions de rachat de prêts adaptées aux artisans commerçants :

  • - remboursement du prêt jusqu’à 95 ans au lieu de 85 ans habituellement.
  • - délai de remboursement pouvant aller jusqu’à 25 ans.
  • - ratio hypothécaire jusqu’à 70 % au lieu de 50-60 % ordinairement.
  • - possibilité de prendre en garantie un local commercial et non pas seulement un logement particulier.
  • - taux d’endettement de 40 à 50 % accepté.

Pour les artisans commerçants, il est possible de reprendre les prêts personnels et les dettes professionnelles fiscales et sociales (Trésor Public, TVA, URSSAF, RSI, etc.) et fournisseurs si la part immobilière est inférieure à 60 % de la totalité du montant des emprunts.
Par exemple, si vous êtes artisan commerçant et que vous devez une somme d’argent à l’un de vos fournisseurs, cette dette pourra être reprise dans le cadre de votre regroupement de crédits.
Par ailleurs, il sera possible de regrouper vos prêts immo + conso.

Artisans, commerçants : le rachat de crédits avec Crédigo

Vous êtes artisan commerçant et souhaitez mettre en place un rachat de crédits ? Pour cela, prenez quelques minutes pour remplir notre formulaire de simulation en ligne en précisant votre statut d’artisan commerçant.
La situation de chaque personne étant unique, un conseiller personnel étudiera en détail votre demande et vous accompagnera à chaque étape de votre regroupement de crédit.

La simulation et l’étude de votre dossier sont totalement gratuites et sans engagement. N’hésitez pas à nous contacter au 03 22 66 56 56.

 

 

 

Twitter icon
Facebook icon
Google icon