Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Prêts subprime très contrôlés depuis leurs retours aux USA fin 2009
  Subprimes

 

Avant tout développement sur les prêts subprime, rappelons que le terme « subprime » est employé pour désigner une certaine forme de crédit hypothécaire.

Avant tout développement sur les prêts subprime, rappelons que le terme « subprime » est employé pour désigner des créances hypothécaires immobilières qui ont été titrisées. Cette forme de crédit immobilier ou créance hypothécaire immobilière est gagée sur le logement de l'emprunteur (hypothèque), avec un taux d'emprunt variable au cours du temps.

Les prêts subprime avant la crise financière

Pour les créanciers, les prêts subprime étaient considérés comme individuellement risqués mais globalement sûrs et rentables. Cette perception reposait sur une hausse rapide du prix de l'immobilier. Si un emprunteur ne pouvait plus payer, le prêteur récupérait son logement pour le revendre. Or, en 2007, près de trois millions de foyers américains étaient en situation de défaut de paiement.

Les prêts subprime depuis la crise financière

Aujourd’hui, selon une étude de John Krainer, économiste de la Banque de réserve fédérale de San Francisco (une des banques de la Réserve Fédérale Américaine), les prêts subprime accordés aux ménages américains peu solvables atteignent actuellement 20% du total des nouveaux prêts aux USA, la même part qu'en 2006, un an avant le début de la crise financière.

L'économiste précise toutefois que le nombre d'attributions de prêts subprime s'est considérablement réduit. «L'écriture de nouveaux crédit hypothécaires a considérablement ralenti ces deux dernières années. L'endettement net des ménages adossé à un prêt hypothécaire a reculé à chaque trimestre depuis début 2006, et est maintenant négatif pour la première fois depuis les années 1970».

John Krainer souligne que les prêts subprime actuels sont différents des produits «subprime» accordés avant la crise. Désormais, «les trois organismes de refinancement hypothécaire parapublics apportent un soutien sans précédent au marché immobilier, détenant ou garantissant près de 95% des nouveaux prêts hypothécaires résidentiels», explique l'économiste de la Fed.

Depuis la crise, les banques ne transforment plus les prêts risqués en titres échangeables sur le marché tant qu'elles ne bénéficient pas d'une garantie de l'Etat. De ce fait, la qualité des produits titrisés est davantage contrôlée.

Ce contrôle accru réduit donc les risques liés à la titrisation, une pratique qui n'est plus guère utilisée en dehors de ce type de prêts immobiliers. L'économiste souligne toutefois un inconvénient à l'encadrement des pratiques bancaires : cette intermédiation pourrait entraver le retour à la normale du marché immobilier américain.

Je simule mon rachat de crédits

Twitter icon
Facebook icon
Google icon