Tout savoir sur le virement et le prélèvement bancaire

Banques

Lors de nombreuses opérations dont le rachat de crédit, un Relevé d’Identité Bancaire sera demandé. Il sera aussi demandé pour mettre en place un prélèvement automatique ou faire un virement pour payer une facture.

RIB, IBAN et BIC, des acronymes à connaître…

Tout savoir sur le virement et le prélèvement bancaire

L'IBAN et le BIC sont le nouveau format du RIB, uniformisé pour toute la zone euro depuis 2008 afin d'être compatible avec les opérations internationales. Cela permet de faire des virements SEPA gratuitement, c'est à dire un virement international dans la zone européenne en comptant également la Suisse, le Liechtenstein, Monaco, la Norvège et l'Islande.

Le Relevé d'Identité Bancaire ou RIB est un document qui contient les coordonnées bancaires précises et complètes : ce papier pourra être demandé par vos clients ou autres organismes susceptibles de vous faire des règlements et vous pourriez demander celui de vos fournisseurs, ou autres organismes créanciers avec lesquels vous êtes en relation.

Que contient le RIB ? Il contient les informations qui permettent d'identifier un compte en banque :
  • le nom de la banque
  • nom de l'agence et de la ville teneur du compte
  • le code banque (5 chiffres)
  • le code guichet (5 chiffres)
  • le numéro du compte (11 chiffres ou lettres)
  • la clé RIB (2 chiffres)
  • le nom et l'adresse du titulaire du compte
  • l'IBAN(International Bank Account Number), représenté par une série de chiffres et de lettres (27 caractères pour la France)
  • le BIC (Bank Identifier Code), représenté par une série de lettres.

Le virement, un moyen rapide et pratique

Le client, fournisseur ou particulier pourra effectuer des virements sur votre compte si vous donnez votre RIB. Il ne pourra pas toutefois effectuer de prélèvements sur votre compte. Pour cela, il aura également besoin de la signature d'un mandat de prélèvement. Dans l’autre sens, un virement peut être mis en place par vos soins pour envoyer de l’argent vers un autre compte.

Attention toutefois le virement est irréversible : l'opération ne peut plus être annulée à partir du moment où la somme est créditée sur l’autre compte. On ne peut pas faire opposition, après coup (contrairement à un prélèvement). Si vous vous êtes trompé il faudra obtenir l’accord du mauvais bénéficiaire pour la restitution des fonds. Il faut donc bien vérifier le RIB du bénéficiaire.

Il existe différents types de virement : le virement régulier automatique et le virement occasionnel. On parle aussi de virement interne quand les deux comptes sont ouverts dans la même banque. Le virement externe concerne deux personnes qui ne sont pas clientes du même établissement financier.

Le prélèvement bancaire pour des dépenses régulières

Le prélèvement est souvent proposé pour payer des dépenses répétitives et régulières comme l’eau, l’électricité, les impôts…

Pour mettre en place le prélèvement, vous allez transmettre un RIB au destinataire, le créancier. Ce dernier renvoie un papier prérempli avec toutes les informations, une autorisation de prélèvement qu’il faudra signer.

Une fois ce papier signé vous autorisez la banque à payer le créancier toutes les sommes qu’il réclamera sans que vous ayez à intervenir. Mettre en place un prélèvement signifie toujours d’avoir un solde suffisant pour payer. Vous pouvez mettre fin à tout moment à cette autorisation.

Il existe aussi une sorte de prélèvement au coup par coup le TIP. Le titre interbancaire de paiement permet de régler les factures sans envoyer de chèque.

Virement bancaire : ce qui est aujourd’hui interdit

Depuis fin 2020 il est interdit de faire un virement d’un compte épargne vers un compte épargne. Toute somme d’argent entrant et sortant d’un compte épargne doit désormais transiter par un compte à vue (un compte courant ou compte chèques) détenu par le même titulaire.

Conséquence immédiate : on ne peut pas détenir uniquement un livret d’épargne dans une banque, il faut aussi y posséder un compte courant.

Qu’en est-il des virements vers un compte épargne d’un titulaire différent ?

Ce n’est plus possible même au sein de la même banque. Une tolérance existe pour les virements effectués par les parents, en tant que représentants légaux, vers les comptes épargne de leurs enfants mineurs, à condition qu’ils soient détenus dans la même banque.

Les opérations autorisées sont : les virements ponctuels (et non pas permanents) entre un compte courant vers un compte épargne d’un même titulaire, même détenu dans une autre banque et inversement. Les virements permanents sont autorisés entre comptes détenus dans la même banque.

Pourquoi ce changement de règles ?

Virer de l’argent depuis ou vers un compte sur livret dont on n’est pas le titulaire n’a en effet jamais été autorisé. Les pouvoirs publics dans le cadre de la mise de la DSP2 ont demandé aux banques d’enfin respecter ces règles dans un souci de protection des usagers des banques.

Pour savoir ce qui est autorisé ou interdit, on vous conseille de contacter votre banque…