Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
La renégociation des crédits immobiliers : un phénomène d’ampleur
  Emprunts

La baisse des taux d’intérêt très convoitée se traduit par un afflux massif dans les agences bancaires.

Chez Empruntis, la part des demandes de renégociation a augmenté de 30 points entre juin 2009 et octobre 2010. M. Taboret, directeur général de Cafpi confirme également cette hausse.
Par ailleurs, M. Camus, Directeur général de Meilleurtaux.com, s’exclame également en voyant le nombre de dossiers mensuel de renégociation des prêts immobiliers multiplié par 5 par rapport à l’an passé.

Le mois dernier, M. Camus a constaté qu’environ 49000 dossiers étaient des sollicitations de renégociation.
Depuis cet été, cette hausse est considérable. De septembre à octobre, le nombre de demande sur le site a plus que doublé (+140%).

La baisse des taux d’intérêt a débuté au troisième trimestre 2008. Cette année là, le taux fixe pour un prêt immobilier contacté sur 15 ans était négocié à environ 5% tandis qu’en octobre 2010, ce taux a descendu à 3,1% (sans assurance).

Ces baisses de taux séduisent les emprunteurs.
Par exemple, pour un emprunt de 100000 euros sur 15 années, avec de solides garanties financières,  la baisse des  taux de 3,66%(octobre 2009) à 3%(octobre 2010), la mensualité a enregistré une baisse de plus de 30 euros par mois passant de 752.77% à 720.58%. Le gain global sur le coût du crédit avoisine alors les 5400 euros.

Source : Le Parisien 

Twitter icon
Facebook icon