Surendettement des ménages : moins de dossiers en 2019

13 Feb 2020
Societe
Baisse des dossiers de surendettement en 2019

Les derniers chiffres de la Banque de France publiés jeudi 6 février montrent que le nombre de dossiers soumis aux commissions de surendettement a baissé en 2019. Mais des inquiétudes demeurent sur l’endettement des ménages français.

Le surendettement en 2019

La Banque de France vient de publier comme chaque année l’enquête typologique 2019 sur le surendettement des ménages. En 2019 plus de 141 013 ménages (soit plus de 143 000 situations de surendettement) ont donc déposé des dossiers pour obtenir le report, le rééchelonnement ou l'effacement de leurs dettes. C’est plus de 20.000 dossiers en moins par rapport à 2018.

94 % des dossiers ont été acceptés.

Le nombre de premiers dépôts de dossier est de 81 000, contre 142 000 enregistrés en 2011.

Ces chiffres n'ont même jamais été aussi bas depuis 1990. En 2019, l’endettement global représente 6,1 milliards d’euros pour 134 685 ménages. Le montant médian d’endettement est de 16 384 euros, la part des dettes à la consommation a baissé depuis 2010 (-47% en 8 ans) mais celles immobilières restent élevées.

Qui sont les personnes surendettées ?

Les femmes (55%), les parents célibataires (20,9%) et les chômeurs restent les plus touchés par le surendettement. 53 % des surendettés vivent seuls.

« Le phénomène du surendettement touche principalement une population aux ressources insuffisantes pour faire face aux dépenses courantes du ménage, et non des personnes incapables de gérer un budget ou faisant montre d’une prodigalité excessive », indique le rapport de la Banque de France.

Les inquiétudes et préconisations de la Banque de France

Si le nombre de dossiers soumis aux commissions de surendettement est au plus bas depuis 30 ans et depuis les lois Lagarde et Hamon, le nombre de ménages endettés pour acheter leur logement ne cesse, lui, de progresser.

L'endettement des ménages a dépassé les 1 440 milliards d'euros en 2019 avec pas moins de 1 078 milliards d'encours pour le crédit immobilier. Les intentions de souscrire de nouveaux crédit immo étaient de 4,9% en 2019 selon le rapport de l’observatoire des crédits aux ménages publié en janvier 2020. Une situation qui préoccupe les autorités : https://www.credigo.fr/actualites/les-preconisations-du-hcsf-contre-le-surendettement-credit-immo.html.

Les préconisations de la Banque de France ont entraîné des réactions inquiètes, les professionnels du secteur bancaire parlant de restreindre l’accès au crédit pour au moins 100 000 ménages primo-accédants.

La Banque de France a tenu à indiquer dans un communiqué de presse publié le 3 janvier 2020 que l’accès au crédit « sera maintenu sans le moindre doute ». « C’est justement pour préserver ce bon modèle français du financement immobilier qu’il est important de conserver une mensualité raisonnable et une durée de remboursement qui ne dépasse pas 25 ans », peut-on aussi lire.

Rédacteur
Les derniers chiffres de la Banque de France publiés jeudi 6 février montrent que le nombre de dossiers soumis aux commissions de surendettement a…
13 fév 2020
Societe
On les appelle Tanguy en France, Célibataire parasite au Japon, Boomerang Babies dans les pays anglo-saxons. Eux, ce sont des adultes presque…
04 fév 2020
Societe
Le report de crédit donne la possibilité pour l’emprunteur de suspendre pendant un temps le paiement de ses mensualités. Ce temps de pause sera…
18 mar 2020
Crédit consommation
Une néobanque est une banque digitale (ou établissement de paiement, qui n’a pas de licence bancaire), à la différence des banques en ligne et des…
25 fév 2020
Banques