Finfrog propose le mini-prêt participatif pour de petites sommes

27 Mar 2018
Digital
Startup Finfrog mini-prêt participatif

Dédiée à l’octroi de microcrédits, Finfrog est une plateforme participative qui séduit de plus en plus de particuliers. Elle permet d'emprunter de petites sommes d’argent pour payer une facture imprévue ou effectuer un achat urgent.

Qu'est-ce que le prêt participatif ?

Le financement participatif (ou crowndfunding) connaît un grand succès sur le web depuis plusieurs années. À l'époque, My Major Company se faisait connaître du grand public avec une solution permettant à ceux qui le souhaitaient de financer des artistes pour espérer un retour sur investissement en cas de succès.

Il existe différentes variétés de plateformes participatives visant à soutenir des projets créatifs. Ces plateformes sont également accessibles aux particuliers pour soutenir leurs projets personnels. Parmi les plus reconnues, on peut citer Leetchi, KissKissBankBank, Ulule... Mais ces plateformes exigent que l'emprunteur justifie publiquement la légitimité de son projet pour trouver et convaincre le maximum de financeurs qui espéreront à terme obtenir un retour sur un investissement. En fait, il ne s’agit ni plus ni moins qu’une levée de fond.

Pour les entreprises, ou pour les particuliers ne souhaitant pas communiquer publiquement sur les raisons de leur demande de levée de fond, il existe également des plateformes de financement participatif sur lesquelles il n'est pas nécessaire de prouver la légitimité de sa demande. Dans ce cas, l'emprunteur devra remplir une demande classique avec la somme souhaitée, les modalités de remboursement préférées ainsi que ses possibilités financières (qu'il faudra prouver à l'aide des documents demandés). C'est ensuite la plateforme qui étudiera la demande et décidera d'accorder ou non les fonds demandés. Ainsi, seules les capacités de remboursement entrent en jeu et ne rendent pas les demandeurs tributaires du succès de leur demande sur la toile.

Des particuliers comme prêteurs

Vous l'aurez compris, ici ce n'est pas une banque qui finance la demande de prêt, mais bien des particuliers. Comme pour une épargne, on confiera une certaine somme à la plateforme de crowdfunding qui dispersera les fonds comme elle l'entend et au moment de récupérer la mise, des intérêts y seront ajoutés. Les modalités liées au statut de prêteur dépendront de la plateforme choisie et de la somme que l'on aura choisi d'investir. Ainsi, on prendra le temps de comparer les différentes plateformes pour connaître les risques d'un investissement et les intérêts que l'on peut espérer percevoir.

Les thématiques sont également variables, si l'aide aux entreprises de type TPE/PME ou artisans représente la plus grande partie des offres existantes, il existe également des plateformes dédiées aux prêts pour les particuliers, mais aussi aux projets environnementaux, aux filières agricoles ou viticoles, au milieu associatif, aux projets régionaux, etc. Il suffit de choisir sa préférence !

Pourquoi Finfrog fait la différence ?

Pour se différencier des autres plateformes et proposer une offre plus en adéquation avec les attentes des particuliers, finfrog est spécialisée dans l'offre de prêt entre particuliers dont les montants varient de 100 jusqu’à 600 euros. La période de remboursement sera également plus courte et s'étend à 3 ou 4 mois pour un taux variant de 1 à 3%. En effet, le projet part de l'observation d'un "décalage entre les besoins de financement les plus fréquemment rencontrés par les particuliers […] et l’offre de prêt très largement concentrée sur des grosses sommes, avec des engagements de longues durées" expliquait l'entreprise à Hello Finance.

Par ailleurs, les étudiants, les freelances, les intérimaires ou celles et ceux ne disposant pas d'un contrat de type CDI seront parfaitement éligibles à ce type d'emprunt alors que d'ordinaire, les banques sont peu enclines à prêter à ce type de profils qui ne peuvent justifier de contrat de travail à durée indéterminée. Dans ses 50 000 clients, il n'y a pas de profil type qui se dégage explique Riadh Alimi, fondateur de finfrog à Cbanque : "Les cas d’usage s’avèrent diversifiés, même si nos clients ont en commun d’être plutôt jeunes. Cela va de l’étudiant qui veut financer son permis de conduire au freelance qui a besoin d’acheter du matériel pour son activité professionnelle."

Comment ça marche ?

La demande de prêt est très facile à effectuer et se fait totalement en ligne. On commencera par prendre quelques minutes pour remplir sa demande en fournissant des informations telles que sa pièce d'identité, ses numéros de carte bancaire et ses identifiants de connexion à son compte en banque. 24 heures plus tard, on obtiendra une réponse positive ou négative de la part de finfrog. Si la demande est acceptée, un email permettant de confirmer l'acceptation du prêt sera envoyé et après avoir cliqué sur le lien, il suffira simplement d'attendre au maximum 24 heures pour voir la somme créditée sur son compte. La date de remboursement est choisie par l’emprunteur et s’étalera sur 3 ou 4 mois selon les modalités de remboursement choisies.

Un microcrédit responsable, 100% mobile

En début d’année, finfrog a lancé son application mobile disponible sur iPhone ou Androïd. Ici, la demande de prêt s’effectue dans un délai encore plus rapide sur un parcours davantage simplifié et ludique. Son but à termes ? Permettre aux utilisateurs d’éviter les frais de découvert en faisant une demande de crédit instantané et recevoir les fonds sur leur compte dans un délai record. Pour cela, il suffira de connecter son compte en banque et l’utilisateur sera immédiatement notifié lorsqu’il se rapproche du découvert. Depuis sa création, finfrog est reconnue comme offre de crédit responsable, c’est-à-dire que les demandes sont rigoureusement étudiées pour ne pas mettre en difficulté les particuliers mais aussi pour lutter contre leur surendettement. Les clients ne peuvent par ailleurs pas contracter deux prêts en même temps et l’application mobile de finfrog proposera également des conseils pour gérer au mieux son budget.

Rédacteur
  Les dernières actualités
Le plafond à 50 euros pour un paiement par carte sans contact est passé à partir du 11 mai de 30 à 50 euros. Un geste barrière et économique selon le…
08 juin 2020
Digital
Le numérique a apporté sa contribution au secteur de l’immobilier et en a changé les codes. Une version 2.0 de l’immobilier qui permet mettre en…
14 nov 2019
Digital
Qu'est-ce que le rachat de crédit fonctionnaire ? Le regroupement de crédit fonctionnaire est une opération consistant à regrouper différents types…
25 mai 2020
Rachat de crédit
Quels crédits peut-on regrouper ? Regrouper ses crédits est une solution proposée par des intermédiaires en opération bancaire, tel que Crédigo,…
09 avr 2020
Rachat de crédit