Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
 

Logo Crédigo

Appelez-nous au 03 22 66 56 56

Bien comprendre l’assurance rachat de crédit

Rachat de crédit

L'assurance emprunteur d'un rachat de crédit vous permet de prendre en charge le paiement du prêt en cas d'aléas.

Les atouts de l'assurance crédit

L’assurance emprunteur d’un rachat de crédit n’est pas obligatoire mais reste indispensable pour éviter toute mauvaise surprise qui pourrait nuire à votre équilibre financier. Néanmoins, toutes les offres ne se valent pas.

Assurance emprunteur et rachat de crédit : les précautions à prendre

Plus le montant du crédit est important, plus sa durée est longue et plus les risques (décès, chômage, maladie…) sont importants. Une assurance crédit ou assurance emprunteur est un moyen efficace de protection et offre une sécurité à l'emprunteur (et au co-emprunteur) ainsi qu'à son entourage. Cette assurance peut couvrir un crédit à la consommation, un prêt immobilier ainsi qu’un prêt professionnel.

Son but est de préserver vos chances de conserver le bien que vous avez acheté en cas de perte brutale de revenus à la suite d'invalidité ou d'incapacité de travail. L’assurance crédit évite aussi de transmettre la dette aux héritiers en cas de décès et de profiter sereinement des avantages du rachat de crédits.

Bien que cela ne soit pas une obligation légale, les banques exigent et imposent toujours la couverture des risques décès, invalidité, incapacité de travail alors que l'assurance chômage ou perte d'emploi n'est qu'optionnelle. Ainsi, en cas de décès ou d'invalidité absolue et définitive, la compagnie d'assurance règlera directement à la banque le solde du crédit, dans la limite de la quotité assurée.

Les atouts de l'assurance d'un rachat de crédit

L’assurance emprunteur d’un rachat de crédit n’est pas obligatoire mais reste indispensable pour éviter toute mauvaise surprise qui pourrait nuire à votre équilibre financier.

Avec la souscription d’un contrat d’assurance emprunteur, l’assureur prendra en charge le remboursement du prêt assuré en cas d’aléas couverts par ce contrat. Cette solution financière peut s’appliquer à un prêt à la consommation ou à un prêt immobilier. Ces aléas sont rattachés à la personne de l’emprunteur. Il peut s’agir d’un décès, d’une perte d’emploi, d’une maladie, d’une invalidité ou bien encore d’une incapacité de travail.

De plus, une assurance pour un rachat de crédits offre également une protection à l’établissement bancaire octroyant le nouveau crédit unique. L'établissement de crédit a ainsi la garantie de récupérer le capital qu’il a prêté à l’emprunteur. Si l’emprunteur est dans l’incapacité de finir de rembourser son crédit, ce sera l’assureur qui prendra en charge le remboursement de cet emprunt.

Néanmoins, toutes les offres ne se valent pas. Cette solution de financement peut être proposée à différentes conditions au moment du rachat ou de la renégociation de crédit.

Assurance emprunteur et rachat de crédit : les précautions à prendre

Comme pour tout produit, l’assurance d’un rachat de crédit possède un coût et ce dernier peut parfois amener les particuliers à refuser d’y souscrire. En effet, le coût d’un rachat de crédit comprend déjà plusieurs éléments, comme les frais de dossier d’un rachat de crédit et les éventuels frais d’hypothèque.

Pourtant, ne pas assurer son rachat de prêt, c’est prendre un risque pour son avenir et celui de son foyer. Ce risque au moment d’obtenir un rachat de crédit est présent pour tout type de rachat de crédit :

De plus, en matière de rachat de crédit, les frais initiaux sont généralement conséquents, ce qui entraîne souvent les ménages à faire des économies là où ils le peuvent et bien souvent sur l’assurance. Cette protection a un coût, certes, mais elle doit être considérée comme un investissement sur le long terme garantissant l’équilibre financier.

Il serait dommage de se sortir d’une situation d’endettement grâce à un rachat de crédit et d’y replonger suite à un aléa faute d’avoir souscrit une assurance emprunteur. Sachez également que certains organismes de rachat de crédit vous guident dans le choix de votre assurance emprunteur et vous permettent de trouver celle correspondant le mieux à votre situation.

En matière de rachat de crédit comme dans bien d’autres domaines, il existe plusieurs catégories d’assurances. Ainsi, pour savoir exactement ce à quoi vous allez souscrire, n’hésitez pas à demander à votre organisme financier si l’assurance qu’il vous propose est une assurance-groupe autrement appelée contrat groupe, donc qui lui est propre, ou s’il s’agit d’une assurance extérieure. Dans le cas d’une assurance extérieure avec une délégation d’assurance, les tarifs sont souvent plus compétitifs et les offres plus diversifiées.

De plus, vous devez aussi vous demander ce que vous voulez concrètement assurer. Si vous êtes deux à souscrire ce regroupement de crédits, il vaut peut-être mieux prendre une assurance pour le capital au prorata des revenus plutôt qu’une à 100% par personne qui augmenterait le montant des primes d’assurance sans couvrir plus de risques.

Assurance rachat de crédits avec un risque aggravé de santé

Un emprunteur présentant un risque aggravé de santé peut avoir des difficultés à trouver un assureur prêt à garantir son emprunt bancaire. La convention AERAS entrée en vigueur en 2007 facilite l’accès à l’assurance rachat de crédits aux emprunteurs avec des problèmes de santé. Cette assurance peut s’appliquer aussi bien lors d’un rachat de crédit à la consommation que d’un rachat de prêt immobilier ou professionnel.

Pour cela, cette convention pose un cadre à cette opération bancaire, avec une grille de référence. Cette grille de référence liste les pathologies qui permettent de souscrire une assurance emprunteur dans des conditions standards, concernant notamment le taux de rachat de crédit. Pour cela, ce document présente les caractéristiques des pathologies et les délais au-delà desquels un assureur doit respecter le taux d’usure applicable. En d’autres termes, l’assureur devra appliquer les taux d’usure standards sans majoration et sans exclusion de garantie.

De plus, cette convention permet aux emprunteurs de bénéficier d’un droit à l’oubli. Ce droit à l’oubli permet à toute personne de ne pas devoir déclarer une pathologie traitée et sans récidive. Différents délais s’appliquent après la complète guérison du patient, selon la pathologie traitée.

Ces dispositifs permettent chaque année à de nombreux emprunteurs malades ou anciennement malades d’avoir accès à une assurance pour un nouveau crédit. Ce profil d’emprunteur pourra ainsi bénéficier de la mise en concurrence des offres de crédit et d’assurance sur le marché. Le fait d’avoir un choix plus élargi d’assureurs permet de bénéficier de tarifs et de délais de déblocage des fonds plus avantageux.

Si vous souhaitez rassembler vos crédits en un unique crédit, un courtier en rachat de crédits pourra comparer les différentes offres selon votre taux d’endettement. À noter que la mission du courtier ne s’arrête pas là. Un courtier en prêt peut proposer une simulation de rachat de crédits sans engagement. Cet intermédiaire en opérations bancaires peut également vous conseiller :

Ces compétences sont donc multiples et variées.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à questionner l’organisme de rachat de prêt que vous avez choisi afin d’être bien sûr de faire le bon choix. Vous pouvez aussi demander une simulation de rachat de crédit ainsi que la marche à suivre pour une demande de rachat de crédit.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser :
Article mis à jour le