Courtier immobilier, quel est son rôle ? Comment le choisir ?

Crédit immobilier

Être accompagné par un professionnel sera le meilleur moyen de trouver le crédit immobilier adapté, et c'est là le rôle du courtier immobilier.

Comment fonctionne un courtier immobilier ?

Rôle courtier immobililer

On pourrait comparer le courtier immobilier à un comparateur de crédit immobilier.

Cependant, à la différence d'un comparateur que l'on pourra utiliser en ligne, le courtier immobilier permet de proposer un comparatif complètement sur mesure en fonction des besoins de son client.

Il va ainsi étudier avec précision son projet immobilier pour ensuite se pencher sur les différentes offres de crédit immobilier des différents organismes bancaires afin d'obtenir une offre qui correspondra non seulement aux attentes du client, mais également des avantages comme un taux plus attractif par exemple.

Avantages et inconvénients de faire appel à un courtier immobilier

Confier son projet à un courtier immobilier offre de nombreux avantages, car trouver des crédits immobiliers adaptés à la demande de ses clients représente l'essentiel de son activité. Ainsi, il échange chaque jour avec de nombreux clients ayant tous des demandes diverses et sait s'adapter en fonction de leur projet, mais il possède également un réseau étendu auprès des organismes de prêt et connaît leurs possibilités en matière de proposition de crédit.

Qui plus est, sa position de partenaire privilégié auprès des différents organismes de crédit lui permettra souvent d'obtenir les meilleures offres possibles, tout en prenant en considération les possibilités de ses clients. Cette expérience significative lui permet d'obtenir une offre que de nombreux particuliers n'arriveraient pas à négocier seuls, et cela, en un temps record. En effet, faire appel à un courtier immobilier représente également un véritable gain de temps puisque c'est lui qui partira à la recherche du crédit immobilier, laissant les futurs propriétaires libres de se concentrer sur d'autres tâches dans la construction de leur projet immobilier.

Par ailleurs, le courtier immobilier est un allié précieux pour bien remplir le dossier de demande de prêt et mettre ainsi en avant les points forts de ses clients pour accroître leur chance d'obtenir une réponse positive. Pour rappel, les clients disposent de 45 à 60 jours après la signature du compromis de vente pour trouver un financement. Un délai très court si l'on prend en considération les diverses démarches à effectuer et également le risque de refus qui nécessite que l'on recommence le processus après d'un autre organisme de prêt. Avoir un courtier immobilier à ses côtés durant cette tâche permettra de ne pas stresser en ce qui concerne les délais puisqu'il sera en mesure de tout gérer de façon beaucoup plus rapide.

Inconvénients d'avoir recours à un courtier

Par comparaison aux différents avantages précédemment cités, l'embauche d'un courtier immobilier ne représente que peu d'inconvénients. Évidemment, le client devra prendre le temps de trouver le courtier immobilier qui lui convient pour accompagner son projet.

Qui plus est, le courtier immobilier ne travaille évidemment pas gratuitement et la commission qu'il prendra dépendra du fonctionnement de son entreprise. Le tarif varie d'un minimum de 500€ à 1200€ pour les courtiers immobiliers les plus sollicités, il se peut également que la rémunération de ce dernier représente un pourcentage du prêt obtenu soit environ 1%.

Il est aussi important de noter que de nombreux courtiers en immobilier ne seront à rémunérer que s'ils réussissent à trouver un crédit immobilier qui satisfera leur client et auquel ce dernier décidera de souscrire.

Comment choisir son courtier immobilier ?

Il existe de nombreuses entreprises proposant les services d'un courtier immobilier qui seront très appréciables comme CAFPI, Meilleurtaux ou encore VousFinancer. Pour faire le bon choix, plusieurs astuces sont à connaître afin de s'assurer de trouver le bon courtier immobilier qui saura accompagner le projet de ses clients avec attention.

Tout d'abord, pour s'assurer que l'on a affaire à une période sérieuse, il faudra vérifier que le courtier en question dispose bien d'un diplôme de niveau 1 via l’Intermédiaire en Opérations de Banque et Solutions de Paiement (IOBSP) et également qu'il soit immatriculé auprès de l’ORIAS (l’Organisme pour le Registre des Intermédiaires en Assurance). Généralement, le numéro d'immatriculation figure sur les différents documents du courtier immobilier.

Il faudra ensuite prêter attention à l'offre qui est faite. Certains courtiers en immobilier se contenteront de jouer le rôle de conseiller à travers les démarches tandis que d'autres prendront à leur charge différentes actions pour faciliter le processus à leur client. Il convient donc de vérifier en amont que la proposition qui est faite convient bien à ses attentes. Enfin, prêter attention à la réputation de l'entreprise, mais aussi au feeling avec la personne en face de soi est souvent un bon indicateur qui évitera de se tromper.