Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Les taux du crédit immobilier ne varient pas cet été
  Emprunts

La stabilité des taux du crédit immobilier se poursuit cet été selon Cafpi et Meilleurtaux avec des taux obtenus de l’ordre de 1% sur 15 ans et 1,54% sur 25 ans.

Les taux du crédit immobilier en quelques chiffres

Depuis la fin 2016, la lente remontée des taux d’emprunts immobilier a pu être observée. Cependant en juin 2017 on a pu observer que la hausse s’est essoufflée. La stabilité des taux immobiliers se confirme au mois d'août. Comme précédemment au mois de juillet, la variation des taux fixes reste anecdotiques. Selon Meilleurtaux.com, le mois d'août reste une période calme. Le crédit immobilier reste bon marché avec des taux moyens relevés à peu près équivalent à ceux du début de l’été. Soit 1,54% sur 15 ans, 1,74% sur 20 ans et 1,91% sur 25 ans.

Cet été, la hausse habituelle des taux pour cette période n'a pas eu lieu contrairement aux années précédentes sauf pour quelques établissements bancaires qui ont pu augmenter leurs taux de 0,10% au maximum. D’autres courtiers tels que Cafpi confirme qu'en août, la stabilité des taux de crédits immobilier se poursuit et annonce des taux obtenus par son intermédiaire a des particuliers qui sont de l’ordre de 1% sur 15 ans jusque 1,51% sur 25 ans.

On constate que les taux varient en fonction des villes et des départements. Pour une durée de 20 ans, le taux de prêt immobilier le plus bas a été négocié à 1.31% en Normandie et le taux le plus haut a 1.81% en Corse soit un écart de 0,50% entre le taux le plus bas et le plus élevé pour la période estivale.

Diminution de l’activité et de la création de nouveaux crédits

L'activité et la création de nouveaux crédits ralentit sur l’ensemble du marché. Si les taux restent stables, l’augmentation des prix dans l’immobilier devient un nouveau frein pour les ménages qui souhaitent acquérir un bien immobilier. La production des nouveaux crédits à l’habitat régresse fortement ces derniers mois. D’après la Banque de France, 20,7 milliards d’euros de crédits produits en juin contre 24,9 milliards en mai.

Le rachat de crédit reste un moyen intéressant pour renégocier le taux de son prêt immobilier puisqu'il sera renégocié dans le taux global de la totalité des crédits à regrouper. D’après Cafpi, « Avec des taux de 0.43 % de moins en août 2017 (1.56%) par rapport à août 2016 (1,99%), le rachat de crédit est la meilleure initiative à prendre ».
Sur une durée de 20, il est aujourd'hui possible d’emprunter 4% de plus que l’an dernier a la même époque.

La rentrée, une période décisive pour la fin de l’année

En septembre, peu de changements sont prévus et les taux devraient rester stables. En effet, il n’y a aucune raison pour que les banques remontent leurs taux si les taux directeurs restent très bas et que la BCE garde ses conditions favorables au crédit.

Cette période de rentrée est une période charnière pour les banques car elles absorbent beaucoup de dossiers afin de concrétiser les objectifs de production de l’année en cours. Ce qui peut influencer les taux si les objectifs sont réalisés ou non. Des hausses ou des baisses de taux d'emprunt devraient se faire sentir à nouveau d'ici la fin de l’année.
Pour Empruntis « les banques pourraient être plus sélectives sur le dernier trimestre de l’année » si les objectifs sont déjà réalisés ces dernières seront plus réticentes à prêter.

Twitter icon
Facebook icon