Déménagement : toutes les démarches à faire avant et après !

Economie

La saison des déménagements va bientôt commencer. On vous donne des pistes sur les démarches à effectuer pour ne rien oublier et ne pas trop stresser ce jour-là.

Démarches à faire avant et après un déménagement

Selon une étude des Déménageurs Bretons parue en mars 2018, les champions de la mobilité et du déballage de cartons sont les jeunes de moins de 35 ans.

Un quart d'entre eux ont déménagé en 2017, quand seulement 7% des plus de 35 ans ont pris cette initiative.

Chaque année près d'un Français sur deux envisage de déménager.

Une mobilité professionnelle pour les plus jeunes

"Plus précaires, les jeunes vivent plus longtemps dans une instabilité professionnelle et relationnelle", souligne le réseau, "Cette instabilité professionnelle, ainsi que la poursuite des études de plus en plus tard, expliquent cette mobilité accrue chez les jeunes populations".

En 2018, 52% des plus de 35 ans ont déménagé pour raisons personnelles : concrétisation d'un achat immobilier, rapprochement de conjoint. Les générations X et Y font leurs cartons vers une autre ville pour rentrer dans la vie active.

Il ne faut pas oublier aussi la poursuite ou la reprise des études qui entre aussi en ligne de compte. Entre 2005 et 2016, le taux de scolarisation des 20-24 ans dans l'enseignement supérieur est passé de 29% à 33%. En 2017, près de 41% des jeunes de 18-24 ans ont déménagé pour poursuivre ou reprendre leurs études. Et ce sont les femmes qui sont plus motivées pour déménager que les hommes (21% contre 4%).

Plus d'un Français sur deux a déjà déménagé au cours des dix dernières années selon les chiffres de l’Insee. 16% des Français, soit plus de 8 millions de personnes, envisagent de le faire cette année. Selon l’Insee 7.3 millions de personnes ont changé de logement en 2014.

Déménager : Tout est une question d’organisation…

Le déménagement prévoit un peu d’organisation notamment à cause des démarches et des formalités à effectuer autant aux lieux de l'ancien que du nouveau domicile.

  • Trois mois avant le déménagements : il faut prévenir le propriétaire et fixer une date pour l’état des lieux ; voir avec la CAF si vous pouvez obtenir la prime de déménagement et prévenir les futurs établissements scolaires pour s'assurer de la disponibilité des places.

  • Deux semaines avant : il faut assurer son nouveau logement, changer son assurance automobile (le montant varie en fonction du lieu d’habitation, de la région…) , résilier son abonnement de téléphone fixe/internet/télé par câble et demander le téléphone dans votre nouvelle résidence, informer l’opérateur de ligne de téléphone mobile du changement d'adresse ; prendre rendez-vous pour les relevés eau, gaz, électricité à la sortie des lieux et contacter les services de votre nouvelle résidence, demander la réexpédition automatique de votre courrier par La Poste.

Vous pouvez aussi aller sur le site internet https://mon.service-public.fr qui permet de déclarer le changement de coordonnées de son foyer à plusieurs organismes publics, semi-publics ou privés.

Prévenir de son changement d’adresse

Qui doit être informé de votre changement d'adresse ? La liste est longue… Les organismes tels que les banques, la Caisse d'Allocations Familiales, la Caisse d'Assurance Maladie, la mutuelle, les Caisses de retraite, le Centre des Impôts, la compagnie d'assurance habitation, les organismes de crédits, le service de la redevance télévisuelle, l’employeur, les journaux ou magazines auxquels vous êtes abonné.

Si vous avez une voiture, vous devez impérativement faire changer l'adresse figurant sur votre carte grise dans le mois qui suit le déménagement. Faute de quoi, vous risquez une amende de 90 €.

Côté impôts, on est aussi très attentif …

La taxe d'habitation est due par la personne qui occupe (ou peut occuper) le logement au 1er janvier de l'année considérée. On doit donc la payer l'année du déménagement, même si on a quitté les lieux le 2 janvier.

La taxe foncière est due par le propriétaire du logement au 1er janvier de l'année considérée. Mais rien ne vous empêche de négocier avec l'acheteur si vous vendez peu de temps après le 1er janvier…

Un budget à prévoir

4782 euros serait le budget moyen global pour un déménagement (2815 euros pour les moins de 35 ans contre 7248 euros pour les 50 ans et plus). Ce chiffre s’entend avec les travaux réalisés dans l’ancien logement, les coûts propres au déménagement et les frais associés à l’aménagement du nouveau logement. Le déménagement stricto sensu (camion, carton…) coûte 527 euros en moyenne.

Pour baisser le coût du déménagement, les Français ont des astuces : recevoir l’aide de sa famille et de ses amis (65%), notamment les moins de 35 ans (74%), récupérer des cartons auprès des commerçants ou de ses voisins (46%), déménager en semaine pour diminuer les coûts (19%), notamment les retraités (30%).

Des aides possibles

Des aides existent pour faciliter le déménagement. On peut citer par exemple :

  • la prime de la CAF pour les familles nombreuses (attention c’est sur justificatifs et des plafonds sont prévus par enfants à charge)
  • l’aide au déménagement de Pole emploi (si vous êtes inscrits et si le travail accepté est à plus de 60 km ou 2h aller-retour de la résidence actuelle)
  • le mobili-pass d’action logement si vous êtes salariés d’une entreprise de 10 salariés et plus.

A partir de juillet 2019 et jusqu’en 2022 l’État prévoit d’aider 100.000 salariés modestes (1.5 fois le SMIC seul ou 2 SMIC à deux) en donnant une prime de déménagement de 1000 euros si le temps de trajet domicile travail baisse d’au moins 30 minutes en voiture ou si ce trajet peut se faire en transport en commun.