Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
 

Logo Crédigo

Appelez-nous au 03 22 66 56 56

Prêt à taux zéro PTZ : encore du nouveau en 2024 !

Article mis à jour le

Sommaire :

  1. Qu’est-ce que le prêt à taux zéro ?
  2. Quel est le montant maximum du prêt à taux zéro ?
  3. Conditions et critères d'un PTZ

Primo-accédants, vous rêvez d'un prêt à faible coût pour financer une partie de votre future maison ? Le prêt à taux zéro peut être une aide au financement. Mais de quoi s'agit-il ? Quelles sont les conditions d'obtention ?

PTZ

Qu’est-ce que le prêt à taux zéro ?

Vous souhaitez un crédit immobilier pour votre projet immobilier ? Un prêt sans avance ni frais de dossier crédit ? En matière d'investissement immobilier, le gouvernement a mis en place une solution idéale, une offre de prêt idéale : le prêt à taux zéro. Le prêt à taux zéro est un prêt aidé par l’Etat destiné aux primo-accédants. Il leur permet de financer une partie de l’achat ou de la construction de leur résidence principale.

Contrairement à un prêt immobilier classique et son taux d'emprunt, le PTZ est sans intérêt bancaire. Donc pas besoin de simulateurs de prêts, de simulation de rachat de crédit, ni de surveiller une éventuelle baisse des taux immobiliers. Ici, les taux actuels ou taux de rachat de crédit variables n'existent pas. Ce type de crédit est totalement gratuit contrairement aux prêts contractés lors d'un prêt classique ou d'un rachat de crédit immobilier.

Les intérêts bancaires sont pris en charge par l'Etat. En contrepartie, les banques ou établissements de crédits bénéficient bénéficient d'économies d'impôts. Il s'agit d'un prêt destiné aux ménages à revenus modestes et intermédiaires. Les ressources du foyer (déclaration d'impôts) sont prises en compte dans le calcul du montant du ptz.

Quel est le montant maximum du prêt à taux zéro ?

Le montant du prêt varie selon :
  • Le type de logement
  • Le prix d'achat du bien
  • La zone d'emplacement
  • Le nombre d'occupant

Le PTZ a beaucoup évolué depuis sa mise en place en 2005 par le gouvernement. Avec la perte du + en 2016, on est passé du PTZ+ au PTZ. Pour l’achat d’un logement neuf, le nouveau prêt à taux zéro ou PTZ peut financer jusqu’à 40% du coût total de l’opération hors frais de notaire dans les zones A bis, A et B1, et jusqu’à 20% dans les zones B2 et C. Pour l’achat d’un logement ancien avec travaux de rénovation, le PTZ peut couvrir jusqu’à 40% du coût total de l’opération hors frais de notaire dans les zones B2 et C. Les biens anciens situés en zone A, A bis et B1 n’ouvrent pas droit à ce prêt sans intérêt.

Dans ce type de prêt, les travaux doivent représenter au moins 25% du coût total de l’opération à financer (PTZ ancien). Niveau remboursement, la durée du crédit varie entre 10 et 15 ans, mais ce remboursement peut être différé. Et pour garantir votre prêt, une assurance de prêt (contrat groupe) est obligatoire.

Conditions et critères d'un PTZ

Pour mettre en place cette solution de financement et obtenir un PTZ, trois conditions sont requises. Ces dernières sont définies par un décret en date du 29/12/2021. Ce décret établit les conditions d'attribution du prêt à taux zéro pour 2022.

  • Situation géographique du bien immobilier

    Des critères de localisation sont à respecter pour l'obtention du PTZ. La zone où se situe le bien est donc prise en compte. En fonction de son emplacement, le montant du prêt accordé et les modalités de remboursement sont modifiées. Le classement des communes par zones géographiques de A à C, fixé par l'arrêté, est accessible en ligne.

  • les projets possibles avec un PTZ

    Ce type de prêt ne finance que les achats d'une résidence principale et pour y avoir accès, il ne faut pas avoir été propriétaire d'un logement pendant une période de deux ans. Le logement acheté grâce au crédit à taux zéro doit devenir la résidence principale, et ce, après une période maximale d'un an après la fin des travaux ou de l’achat (sauf conditions assouplies dans certains cas).

  • Des conditions de revenus et de foyer

    Un certain plafond basé sur le revenu fiscal de référence ne doit pas être dépassé, car l'objectif de ce prêt est de faciliter l'acquisition d'un bien aux foyers à revenus moyens. Les ressources du demandeur sont également une référence pour calculer le montant et la durée du remboursement du prêt.

Questionnement sur le PTZ

Le prêt à taux zéro vit-il donc ses derniers instants ? Risque-t-il de disparaître ? Une loi indiquait la date de décembre 2022 comme fin. Sera-t-il prolongé une nouvelle fois ? La ministre du logement Emmanuelle Wargon avait annoncé le 6 octobre 2021 que « le PTZ sera donc maintenu tel quel jusqu'à fin 2023 ». Il sera maintenu aussi en 2024. 

Face à la hausse des taux et à la difficulté d'obtenir des prêt immobiliers le PTZ est une solution pratique et économique car l’emprunteur ne paie aucun intérêt lors du remboursement de son crédit. Ce qui lui permet d’économiser entre 20 % et 40 % du budget immo.

RédacteurLydie Dabirand