Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
 

Logo Crédigo

Appelez-nous au 03 22 66 56 56

Rentier : comment obtenir un prêt hypothécaire ?

Les rentiers sont souvent mal acceptés par les banques. Ce n’est pas le cas des établissements spécialisés dans le prêt de trésorerie hypothécaire, qui considèrent à juste titre que la situation d’un rentier est stable. 

Faire un prêt de trésorerie hypothécaire (PTH) en étant rentier et propriétaire immobilier

Rentier : comment obtenir un prêt hypothécaire ?

Un rentier qui a une situation financière stable, des placements et possède des biens immobiliers peut demander plus facilement un prêt de trésorerie hypothécaire.

Un rentier peut demander un prêt de trésorerie hypothécaire (PTH) en étant rentier et propriétaire immobilier. Vous donnez alors en garantie hypothécaire votre bien immobilier. La banque prend une hypothèque généralement en 1er rang et sans concurrence (exceptionnellement en 2eme rang). L'acte sera effectué par un notaire.

Le ratio hypothécaire est en moyenne de 50 % de la valeur du bien immobilier net (donc en retranchant l’éventuel crédit en cours). L'organisme prêteur rachètera le crédit immobilier en cours si elle souhaite détenir le premier rang. Si le montant de votre emprunt est important, vous pourrez donner plusieurs biens comme caution hypothécaire. Le prêt personnel de trésorerie sera plus facile à obtenir.

Financer votre projet avec un prêt hypothécaire ➔

Faire un PTH en étant titulaire de placements en assurance-vie

Si vous n’êtes pas propriétaire directement, si tous vos biens sont en société civile immobilière (SCI), il est possible avec certaines établissements bancaires de proposer en garantie un placement en assurance-vie (nantissement).

La banque fera évaluer votre portefeuille d’assurance-vie et surtout sa volatilité : c’est-à-dire le pourcentage d’actions à risque comme des parts de scpi. L’estimation réalisée, la banque prendra un nantissement sur un montant à déterminer de votre assurance-vie : 90 % maxi du contrat pour une assurance-vie en fonds euros et 60 % maxi du contrat pour une assurance vie en fonds UC.

Vous conservez vos placements, vous pouvez réaliser vos arbitrages, vous n’avez pas à payer des frais et des droits de sorties.

La banque de prêt de trésorerie hypothécaire n’exige pas que les placements soient chez elles. Elle ne vous demandera pas de domicilier vos revenus ni d’ouvrir des placements. Vous restez totalement libre de la gestion de votre patrimoine.

Le prêt de trésorerie hypothécaire avec un nantissement est plafonné à 400.000 euros.

Bon à savoir

Des garanties mixtes, nantissement et garantie hypothécaire, sont aussi possibles. Cette solution permet de conserver la liquidité de votre patrimoine immobilier.

Rentier et plus de 60 ans : l’assurance n’est pas obligatoire

Il n’y a pas de limite d’âge en début de prêt ni en fin de prêt à vérifier . L’assurance n’est pas obligatoire mais elle est conseillée : vous pouvez prendre une assurance décès personnelle avec comme bénéficiaire la personne de votre choix.

Tous vos projets avec un prêt de trésorerie hypothécaire

Il est possible de financer l'achat d’une résidence principale ou d’une résidence secondaire, d’un investissement locatif, des travaux dans votre parc immobilier, l'achat d’un bateau de plaisance, une donation à vos enfants et petits-enfants, le paiement d’une soulte, le paiement de droits de succession, une sortie d’indivision, un rachat de comptes courants d’associés, un achat de murs commerciaux ou d’œuvres d’art, l'investissement dans une voiture de collection ou un cheval de courses

A noter que le montant minimum est généralement de 100.000 euros mais certaine banques ont un montant minimum de 50.000 euros. Vous pouvez cumuler plusieurs projets.

Crédit de trésorerie hypothécaire in fine ou prêt hypothécaire amortissable : vous avez le choix !

Vous avez le choix entre :
  • le prêt in fine pour une durée de 5, 7, 10 ans : vous ne payez que les intérêts et le capital au terme de la durée du prêt. Par exemple pour un prêt relais sec (besoin de trésorerie en attente de la vente d’un bien immobilier).
  • le prêt amortissable jusqu’à 20 ans, voire 30 ans si le montant est très important.
Article mis à jour le