Assurance auto et habitation : une hausse des tarifs en 2018

29 Nov 2017
Assurance
Assurance auto et habitation : une hausse en 2018

Les primes d'assurances auto et habitation vont augmenter en 2018 avec des hausses de 1 à 2 % pour les assurances auto et de 2 à 3 % pour les habitations.

Hausse des tarifs de l’assurance voiture et habitation en 2018

Les primes d'assurances auto et habitation devraient augmenter 1 à 2 % pour les voitures et de 2 à 3 % pour les habitations. Le cabinet Facts & Figures et de nombreux autres observateurs envisagent pour 2018 une hausse des tarifs des assurances habitation et automobile. La tendance est d’ailleurs confirmée par plusieurs compagnies, dont la MAIF (+1.2% et +2%), Swiss Life France (+1% et +2%), Generali France (+2% à 2.5%). Deux compagnies ont toutefois annoncé un gel des cotisations : MACSF et la Matmut.

Pour certains cabinets d’assurance, les bénéfices des assureurs ne sont plus suffisants pour pallier aux augmentations des sinistres de ces dernières années. Ces augmentations seront répercutées au cas par cas en fonction du profil de l’assuré et des offres proposées par les assurances multiples sur un marché déjà très concurrentiel.

Les principales causes de la hausse des primes d'assurance

Les intempéries et la sécheresse

Les assureurs répercutent sur les cotisations, les conséquences des inondations catastrophiques de 2016. La sécheresse qui frappe actuellement le pays pèsera aussi lourd l’an prochain dans le calcul. Il ne faut pas oublier l’augmentation du nombre de cambriolage.

Les événements climatiques ont entrainé 600 millions d’euros de charge supplémentaire. En 2016, les assurances ont remboursé aux assurés 2,4 milliards d’euros pour les dommages liés aux intempéries, dont 1,4 milliard d’euros rien que pour les inondations catastrophiques de fin mai et début juin 2016.

Le coût des pièces détachées et des réparations

Pour l’assurance auto la hausse est due à l’augmentation du nombre d’accidents corporels (sur les 12 derniers mois, le nombre d’accidents corporels a augmenté de 3,9 % et celui des victimes de 4,7 %), et à celle du coût des réparations automobiles. Dans le premier cas la tendance contribue aussi à la hausse des indemnisations accordées aux victimes. Pour les réparations, la plus grande technicité des composants automobile est également à prendre en compte dans la hausse des tarifs, tout comme la hausse des prix des pièces détachées fabriquées dans de nouveaux matériaux composites.

Le budget consacré aux assurances par les Français

45,4 milliards d’euros, c’est le budget consacré aux assurances par les Français en 2015 selon l’Insee. Il était en baisse de 0,6 % après des hausses de 4,1 % en 2013 et de 1,2 % en 2014. En dix ans, la part que les Français consacrent aux assurances dans leur budget est passée de 2,8 % à 2,9 %, d’après la dernière enquête de l’Insee sur la consommation des ménages.

Rédacteur
  Les dernières actualités
Le sénateur socialiste Martial Bourquin a réussi à faire voter sa réforme de l’assurance-emprunteur fin février. Elle devrait passer devant les…
12 mar 2020
Assurance
L’assurance-vie, placement plébiscité par les épargnants français, affiche une bonne santé en 2019 avec des records mais aussi quelques nuages et des…
31 déc 2019
Assurance
  Nos dossiers
Qu'est-ce que le rachat de crédit fonctionnaire ? Le regroupement de crédit fonctionnaire est une opération consistant à regrouper différents types…
25 mai 2020
Rachat de crédit
L’AFUB (Association Française des Usagers des Banques) s’est donné pour mission de faciliter les recours des particuliers et des entreprises grâce à…
10 mai 2020
Banques