Epargne : l’argent et les habitudes des Français à la loupe

28 Feb 2019
Economie
Epargne : l’argent et les habitudes des Français à la loupe

L’Autorité des Marché Financiers (AMF) a publié fin 2018 son Baromètre de l’épargne et de l’investissement. Un focus sur l’épargne des Français, leur ressenti et leur envie d’investir intéressant. Focus.

L’Autorité des Marché Financiers (AMF) a réalisé une enquête annuelle sur l’épargne des Français, leurs choix et leurs préférences, leur perception du potentiel de rendement des différents placements et de leur risque.

L’épargne pour l’imprévu et la retraite

Les Français détiennent en moyenne 44 095 euros et comme on pourrait s’en douter plus l’épargnant est âgé plus il a de l’argent de côté. Les personnes inquiètes pour la situation économique de la France sont en hausse, notamment les plus de 55 ans, les retraités…

L’épargne des Français sert surtout à faire face aux situations imprévues (comme la santé...), préparer sa retraite et anticiper les besoins liés au vieillissement (perte d’autonomie…) Accroitre son patrimoine et le faire fructifier apparaît beaucoup plus loin dans la liste.

Des Français prudents, économes

80% des personnes interrogées en 2018 épargnent, que ce soit régulièrement ou occasionnellement, entre 100 et 199 euros. Mais la moitié a aussi retiré de l’argent de son épargne et a l’intention de puiser dedans. Le choix du type d’épargne dépend avant tout du niveau de risque (le plus bas possible) et du rendement attendu. Selon les épargnants l’achat d’un bien immobilier est l’action qui a le plus d’utilité. Celle qui arrive en dernier est le placement boursier, synonyme de risque et complexité.

Un actif sur deux épargne pour sa retraite, en moyenne 2171 euros par an. Ceux qui n’épargnent pas dans ce cas sont contraints faute de moyens suffisants. 93 % des Français interrogés gèrent eux même leur patrimoine financier, en se débrouillant seul ou demandant des conseils de professionnels.

Vous savez ce qu’est le DIC ?

18 % des répondants seulement connaissent le document d’information clé, dit DIC*, remis avant toute souscription de produits d’investissement (fonds, sicav, assurance-vie, SCPI…) Il faut bien connaître ce mot car ce document officiel doit être obligatoirement donné avant d’investir.

Le DIC permet de savoir qu’elles sont exactement tous les frais prélevés par l’établissement financier (coûts directs, indirects, uniques ou récurrents). Ce document est donc à lire avec attention pour savoir où l’on place son épargne.

*Pour les fonds et les sicav depuis 2012 le DICI, document d’information clé pour l’investisseur, est donné mais l’estimation de l’impact des frais n’était pas prévue.

Une confiance à la hausse

L’Insee de son côté a publié en février 2019 l’indicateur de confiance des ménages. Les Français sont légèrement moins pessimistes sur leur situation financière, et pour 51% des Français, c’est même « le bon moment » pour épargner. La part des ménages pouvant effectivement mettre de l’argent de côté remonte ainsi légèrement.

Notre actualité
Comment s’en sortir dans la jungle des nombreuses aides financières pour des travaux dans un logement ? Entre changement législatif, nouvelles aides…
12 mar 2019
Economie
Depuis le 1er février 2019, la loi alimentation est directement responsable de la hausse des prix de certains produits. Cette loi a pour objectif de…
11 mar 2019
Economie
Nos dossiers
Il existe différents frais auxquels les héritiers devront faire face s’ils font appel à un notaire (ce qui est obligatoire à moins que la totalité de…
22 mar 2019
Economie
La carte de retrait : cette carte permet seulement de retirer de l’argent mais pas de payer. La banque plafonne les retraits pour chaque semaine à…
18 mar 2019
Banques