Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Epargne : les Français épargnent beaucoup mais sans risque

Epargne : les Français épargnent beaucoup mais sans risque
  Economie
Epargne : les Français épargnent beaucoup mais sans risque

La France est un pays d’épargnants : les Français ne détiennent pas moins de 5014 milliards d’euros d’épargne financière. Plus fourmi que cigale donc, n’en déplaise à La Fontaine !

Épargne : les Français sont plus fourmis que cigale

La Banque de France a passé à la loupe l’épargne des Français dans son 10e observatoire de l’épargne réglementée. Et une chose est sûre : les Français sont plus fourmis que cigale.

Les épargnants de l’hexagone ont en moyenne un encours de 4574 euros sur le livret A. L’encours total des placements financiers français est de 5014 milliards d’euros fin 2017. C’est 250 milliards de plus qu’en 2016. Et on ne compte pas ici l’épargne immobilière, qui est plus forte encore que l’épargne financière.

La France fait donc partie des pays où le taux d’épargne est très élevé. L’INSEE a donné ce chiffre très significatif en mai 2018 : le taux d’épargne global (produits financiers et investissements immobiliers confondus) est à 14.3 % contre 13.9 % en 2016. Seul l’Allemagne a un taux plus élevé que nous en Europe avec 17%. Le taux d’épargne uniquement financière est de 4.4 % : Les Français épargnent moins de 5% de leur revenu, ce qui donne encore la médaille d’argent derrière l’Allemagne avec 7.5%.

Les placements financiers : la sécurité avant tout

Les placements financiers choisis sont en priorité des produits de taux comme l’assurance-vie ou l’épargne règlementée comme le livret A ou LDD. Les Français préfèrent la sécurité et mettre leur argent dans des placements sans trop de risque qui assurent un rendement au final, même s’il est minime.

Un sondage publié par le cercles des épargnants en mars 2018 indique que 62 % des Français préfèrent un placement qui rapporte peu mais soit peu risqué. La bourse, comme moyen d’épargne, arrive en dernière position pour 9 % des sondés, loin derrière l’assurance-vie grande gagnante puis le livret A.

Les Français épargnent mais restent aussi prudents face aux nouvelles technologies. En 2017 seul 15% des détenteurs d’un contrat d’assurance-vie avaient souscrit ce dernier par internet selon le baromètre « Les Français et l’épargne digitale », réalisé pour Deloitte et WeSave et seuls 25 % d’entre eux connaissaient l’épargne digitale.

Lydie Dabirand

Articles en relations :

 

Twitter icon
Facebook icon