Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Crédit conso et immobilier : le nombre d’emprunt souscrit augmente

Crédit conso et immobilier : le nombre d’emprunt souscrit augmente
  Economie
Crédits : les Français ont plus emprunté en 2017

Hausse du nombre de crédit à la consommation et immobilier : huit millions de Français ont souscrit un emprunt en 2017, le taux de détention des crédits par un ménage est de 47.8 % contre 46.4% en 2016

Huit millions de Français ont souscrit un emprunt en 2017

Les Français ont plus contracté de crédits l’an dernier selon l’Observatoire des crédits aux ménages, et notamment des prêts immobiliers. Huit millions de Français ont souscrit un emprunt en 2017, le taux de détention des crédits par un ménage est de 47.8 % contre 46.4% en 2016. Ce taux est de 30.8% pour les prêts immobiliers et on note une hausse de ce taux pour les crédits à la consommation (+1.7%).

23.1% des ménages ont pu ainsi accéder à la propriété, un des chiffres les plus élevés depuis début 2000. Il faut aussi rappeler que 2017 a été une année record en terme de ventes de logements.

Entre 2008 et 2016 le taux de détention des crédits par les ménages s’était beaucoup contracté pour arriver en 2016 au niveau le plus bas que l’observatoire des crédits aux ménage ait connu. L’étude de l’observatoire montre aussi une baisse des crédits revolving liés à une carte de fidélité dans un magasin et une affectation de l’usage des crédits vers le financement de projets précis (dans l’autre croissant) : achat de voiture ou moto (59.6%), achat d’un bien d’équipement de la maison (électroménager, meubles …) (23.9%), travaux d’amélioration du logement (13.3%), dépenses de consommation courante (10.6%)…

Une conjoncture favorable pour emprunter

Cette hausse de la demande des crédits arrive en même temps que les bons chiffres de la croissance française qui a légèrement accélérée en fin d'année 2017 pour atteindre 0,6% au quatrième trimestre, contre +0,5% au cours des trois mois précédents. En moyenne sur l'année, l'activité a nettement accéléré avec une hausse de +1,9 % après +1,1 % en 2016.

L’étude de l’observatoire montre aussi le moral des ménages s’améliore nettement : ils ont le sentiment d’une nouvelle amélioration de leur situation financière pour la troisième année consécutive. Les ménages estiment également que le poids des charges de remboursement de leurs crédits s’est allégé l’an dernier.

Les intentions de souscriptions de crédits immobiliers dans les prochains mois se maintiennent aussi à un niveau élevé sans doute grâce à la faiblesse des taux d’intérêt. Mais les intentions pour les prêts à la consommation restent prudentes dans le même temps.

Lydie.D

Articles en relations :

 

Twitter icon
Facebook icon