Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Assurances : les actualités sur la hausse des prix et l’arrivée d’Amazon sur ce marché

Assurances : les actualités sur la hausse des prix et l’arrivée d’Amazon sur ce marché
  Assurance
Résiliation de l’assurance-emprunteur

Il y a du nouveau côté assurance avec des hausses de prix pour les voitures et les habitations, avec l’arrivée d’Amazon sur le marché de l’assurance qui va faire du bruit et des nouveaux risques à prendre en compte.

Hausses de prix pour les assurances...

Selon l’agence Facts & Figures, les tarifs des assurances devraient augmenter entre 1 et 2 % en moyenne pour les voitures et de 0 à 5 % pour les habitations. Comment expliquer ces hausses ?

Pour l'automobile, les nouvelles technologies embarquées dans les véhicules font mécaniquement augmenter les coûts de réparations. Les assureurs parlent aussi d’une augmentation de 2.7 % de la main d'œuvre en 2017 et de 2.3% sur les pièces détachées, qui est répercuté automatiquement sur les prix des contrats.

Les prix des mutuelles de santé ajustés chaque année en fonction des besoins des assurés devraient légèrement augmenter aussi en 2019. Une prise en charge à 100% pour les prothèses auditives et dentaires ainsi que pour les lunettes est prévue, elle devrait se répercuter un peu sur la facture.

Ces hausses devraient être limitées car les consommateurs font de plus en plus jouer la concurrence, possibilité offerte par la loi Hamon.

Une autre hausse est à prévoir : celle du tarif de l’assurance emprunteur. Une taxe spéciale sur les conventions d'assurance (TSCA) s'appliquera en effet en 2019 à l'ensemble (et plus seulement à une partie) de l'assurance emprunteur. Cette mesure devrait entraîner un surcoût d'environ 3€ par mois.

Pour les assurances habitation l’agence Facts & Figures annonce des hausses entre 0 et 5%, le poids des évènements naturels qui ont frappé la France (tempêtes, inondations, sécheresse, orages) va aussi se faire sentir.

Une autre cause d'augmentation s'est aussi rajoutée mi-novembre: le gouvernement veut relever le plafond légal de la contribution des assureurs au fonds de garantie des assurances (FGAO), fonds qui sert à indemniser les victimes d'accident de la circulation quand le responsable n'est pas identifié, pas assuré ou que son assureur est insolvable. Le fonds manque aujourd'hui de moyens à cause de la hausse du nombre d'accidents. Pour remplir les caisses, le gouvernement a déposé un amendement au projet de loi de finances 2019 demandant aux assureurs de mettre la main à la poche. Une décision qui devrait être répercutée de fait sur les cotisations des assurés, qui paieront pour les non-assurés (700.000 voitures ne seraient pas assurées en France)...

Amazon : un nouveau venu de taille sur le marché de l’assurance

Amazon entre sur le marché de l’assurance. Aviva France va proposer de souscrire des contrats auto et habitation en ligne via Amazon Play. Les clients « pourront utiliser les informations stockées sur le compte Amazon au lieu d’entrer leur numéro de carte bancaire et leur code », et utiliser les identifiants du compte Amazon pour souscrire un contrat. L’assureur français est le premier à proposer ce type de souscription en ligne, parlant là « d’un parcours client plus simple, plus rapide et fluide ».

A noter qu’Amazon Play compte 38 millions de clients dans le monde. Un partenariat avec Allianz a déjà été mis en place pour un système d’indemnisation instantané après un sinistre via des chèques cadeau, à dépenser chez Amazon.

Des risques plus grands pour les assureurs

Lors de la conférence internationale du secteur organisée à Paris par la fédération française de l’assurance fin octobre 2018, les assureurs présents ont identifié les principaux risques qui touchent ce marché.

Outre le changement climatique et la cyber sécurité, sans oublier le terrorisme, l’autre risque qui inquiète fortement les assureurs est du développement du digital et du big data, qui font naître des concurrences nouvelles et plus « violentes ». L’appétit grandissant des Gafa, type Google et Amazon, pour le secteur est aussi surveillé de près.

Lydie Dabirand

Articles en relation :

 

Twitter icon
Facebook icon