Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Le découvert bancaire coûte de plus en plus cher
  Banque

Les découverts non autorisés coûtent en moyenne 60 euros par an aux clients des banques entrainant des charges de plus en plus importantes

Des frais bancaires plus élevés qu'en 2016

Selon une étude annuelle de Panorabanques.com, les frais de dépassements de découvert autorisés en 2017 seront plus élevés de 0,7% par rapport à 2016, alors que 2016 affichait déjà une augmentation sur différentes catégories de frais.

En effet, c’est un peu plus de 60 euros que les français vont payer à leur banque en frais de découvert bancaire pour 2017. 60% des français titulaires de comptes bancaires, dépassent la limite de leur découvert autorisée au moins une fois par an. Et 23% la dépasse au moins une fois par mois.
Ceci représente un gain non négligeable pour les banques et comme souvent ce sont les clients fragiles qui sont les plus pénalisés.

Ainsi 27% des français gagnant moins de 1500 euros par mois se retrouvent à découvert au moins une fois par mois contre 13% seulement pour ceux qui gagnent plus de 3000 euros.

En précaution, les français sont 68% à anticiper un futur découvert bancaire en demandant systématiquement une autorisation de dépassement. Les plus prévoyants d’entre eux, soit 41%, réclament cette autorisation malgré le fait qu’ils n'ai jamais de compte débiteur.

Ce service se révèle gratuit dans la moitié des banques et coûte 7 euros en moyenne par an sans compter les agios dans les autres établissements bancaires.

Enfin, attention aux situations dangereuses et contraignantes que peuvent représenter les frais bancaires car le taux applicable aux découverts autorisés est généralement plus élevé et différent selon les banques.

Quelques exemples de frais bancaire pratiqués :

  • - 7 % chez Boursorama Banque et BforBank
  • - 12% à la Caisse d’Epargne Ile-de-France
  • - 15% à la Banque postale
  • - 16% pour la BNP Paribas

Lorsque la limite du découvert autorisé est atteinte, le compte continue à subir des frais de pénalité, les taux eux s’emballent et atteigne 16% dans les banques en lignes et 20% pour les établissements bancaires traditionnels. A cela s’ajoute les commissions d’intervention qui sont facturés dans 94% des banques en France.

Heureusement pour les consommateurs, en 2014, les commissions d’intervention sont plafonnées à 8 euros et sont cumulables jusqu’à 10 fois dans le même mois.

Tout ceci abouti sur le fait que les frais pour dépassement représentent un tiers des frais bancaires liés au compte courant payés par les français.

Les applications bancaires sur smartphone

Afin de palier a ces découverts non autorisés, les applications des banques sur smartphone permettent au français de consulter plus facilement leur compte pour gérer leur budget.

Les Français ont pris l'habitude de ne plus dépasser leur autorisation de découvert. En effet, ils sont passés de 35% en 2013 à 40% en 2016. Cela est facilité par le développement des applications sur smartphone grâce notamment aux alertes paramétrables.

A savoir que pour la plupart des cas, le découvert autorisé représente un demi mois de salaire et il est autorisé pour quinze jours.

A Lehot

Twitter icon
Facebook icon