Plan Épargne Logement : faut-il se lancer ?

16 Apr 2020
Immobilier
Plan Épargne Logement : le plus connus du grand public

Le Plan Épargne Logement est l’un des comptes épargne les plus connus du grand public. Mais comment fonctionne-t-il ? Existe-t-il des coups de pouce donnés par l’Etat pour accompagner ce type de projet ? Le Plan Épargne Logement rencontre-t-il toujours autant de succès ?

Comment fonctionne le PEL ?

Le Plan Épargne Logement ou PEL est un compte d’épargne réglementé qui permet de placer son argent dans le but de pouvoir le réinvestir le moment venu dans un bien immobilier. L’épargne est bloquée durant une durée minimale de 4 ans. Selon le taux d’intérêt et les sommes qui y seront placées le montant du Plan Épargne Logement pourront ainsi grimper au fil du temps.

Les conditions d’ouverture et de vie du PEL

Un plan épargne logement peut être ouvert par toute personne majeure, mais également pour une personne mineure. Avant de se lancer, certaines réglementations sont à connaitre comme par exemple le fait qu’il faille effectuer un premier versement minimal de 225€ au moment de l’ouverture et un versement total de 540€ minimum par an.

Généralement, il sera possible de mettre en place un virement mensuel directement vers son Plan Épargne Logement depuis son compte courant par exemple dont le montant pourra être libre du moment qu’à la fin de l’année les obligations précédemment citées soient respectées.

Enfin, le Plan Épargne Logement pourra être alimenté durant 10 ans maximum et le plafond de ce dernier est de 61 200€ (plus important que celui du livret A). Depuis mi-2016, son taux d’intérêt est à 1% brut soit à peu près 0.7% net.

Faut-il toujours choisir le PEL ?

Si les personnes ayant investi en 2015 peuvent profiter d’un taux de rémunération actuellement à 2,05%. Ce n’est pas du tout le cas pour celles qui auront prévu d’en ouvrir un en 2020 puisque le taux actuel est à 1% (taux plancher) et qu’il est très difficile de prédire ce qu’il en sera au cours de l'année 2020.

Il est donc fortement conseillé de garder son PEL s’il a été ouvert avant mars 2011, car le taux de rémunération est très haut et le bénéfice de la prime d’état demeure.

Le PEL ne fait donc plus tellement partie des placements préférés des Français qui préféreront par exemple se tourner vers l’assurance vie qui garantit un taux net de fiscalité à 1,5%. Il reste tout de même plus avantageux que le livret A.

En chiffres

  • 14 millions de PEL sont ouverts en France.
  • 270 milliards d'euros, c’est l’encours total du PEL à la fin 2017. Soit l’équivalent de % du patrimoine financier - hors immobilier.
  • Ce plan va fêter ses 50 ans de création le 24 décembre prochain.
Rédacteur
  Les dernières actualités
Existe-t-il un moment de l’année plus propice qu’un autre pour acheter un bien immobilier ? D’une période à l’autre les acheteurs sont plus nombreux…
06 juil 2020
Immobilier
Le Plan Épargne Logement est l’un des comptes épargne les plus connus du grand public. Mais comment fonctionne-t-il ? Existe-t-il des coups de pouce…
16 avr 2020
Immobilier
Qu'est-ce que le rachat de crédit fonctionnaire ? Le regroupement de crédit fonctionnaire est une opération consistant à regrouper différents types…
25 mai 2020
Rachat de crédit
Quels crédits peut-on regrouper ? Regrouper ses crédits est une solution proposée par des intermédiaires en opération bancaire, tel que Crédigo,…
09 avr 2020
Rachat de crédit